BFMTV

L'UMP demande à François Hollande de payer ses vacances varoises

-

- - -

Le secrétaire national de l'UMP Geoffroy Didier demande à François Hollande de payer ses vacances privées au Fort de Brégançon, dans le Var, afin de donner une preuve de sa "normalité".

Le secrétaire national de l'UMP Geoffroy Didier demande à François Hollande de payer ses vacances privées au Fort de Brégançon, dans le Var, s'il veut donner une preuve de la "normalité" qu'il revendique. Dans un communiqué, ce proche de l'ex-ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux considère que le montant pourrait être de plusieurs dizaines de milliers d'euros pour trois semaines de villégiature. "Lorsqu'on est un président apparemment normal, on prend sans doute le train pour se rendre sur son lieu de villégiature face à un mur de caméras sur le quai de la gare", écrit-il.

Pompidou, VGE, Chirac et Sarkozy ont séjourné à Brégançon

"Mais lorsqu'on est un président véritablement normal, on paie aussi ses vacances privées comme chaque Français qui gagne sa vie", ajoute-t-il. Pour Geoffroy Didier, "il n'y a strictement aucune raison que le contribuable soit sollicité afin de payer sur le budget de l'Etat les vacances privées de Monsieur Hollande et de sa compagne". François Hollande s'est rendu jeudi en train au Fort de Bregançon, résidence officielle des présidents de la République depuis 1968, en compagnie de sa compagne Valérie Trierweiler.
Le chef de l'Etat privilégie les déplacements en train plutôt qu'en avion mais des responsables de l'opposition assurent que cette formule n'est pas plus économique et lui reprochent d'y donner une trop grande publicité. Avant François Hollande, les présidents Georges Pompidou, Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont séjourné à Brégançon pour des vacances. Mais Nicolas Sarkozy a privilégié la résidence de sa belle-famille au Cap Nègre, une commune voisine du Var, après son mariage avec Carla Bruni.