BFMTV

Kouchner veut bannir le terme "euthanasie" car il contient "nazi"

Bernard Kouchner le 21 mai 2014 au festival de Cannes.

Bernard Kouchner le 21 mai 2014 au festival de Cannes. - -

L'ancien ministre de la Santé n'aime pas ce mot, et a plaidé jeudi sur France Inter pour que l'on cesse de se servir de ce terme pour désigner l'aide à la fin de vie.

L'euthanasie, n'en parlez plus à Bernard Kouchner. L'ancien ministre de la Santé du gouvernement Jospin veut bannir ce terme. Il l'a expliqué jeudi sur France Inter, dans une séquence repérée par le Lab. "D'abord, n'employons plus jamais le mot 'euthanasie'. Déjà il y a le mot 'nazi' dedans, ce qui n'est pas très gentil. Et puis, on a tout de suite l'impression qu'il y a une agression, qu'on va forcer les gens". Comme dans le mot "ingérence", que n'affectionne pas non plus Bernard Kouchner. Pour lui, "il faut employer des mots qui sont doux".

Par ailleurs, l'ancien ministre s'est dit satisfait du verdict du procès du docteur Bonnemaison, acquitté mardi par la Cour d'assises de Pau pour avoir abrégé la vie de sept patients. Bernard Kouchner milite pour une évolution de la loi Leonetti sur la fin de vie: "c'est une décision de justice qui fera évoluer nos textes pour que ces problèmes ne se reposent pas. La loi Léonetti ne permet pas de mourir de façon volontaire. Il faut qu'elle évolue."

A. K.