BFMTV

Hollande manque d’ambition pour la jeunesse

Les Coulisses de la Politique par Véronique Jacquier

Les Coulisses de la Politique par Véronique Jacquier - -

François Hollande s'est rendu mercredi à Clichy-sous-Bois pour signer le premier Emploi franc, un nouveau dispositif de soutien à l'emploi des jeunes. Drôles de signaux que le président envoie à la jeunesse...

François Hollande a fait de la jeunesse la priorité de son quinquennat, c'était l'un des thèmes majeur de sa campagne. Le président se basait sur un constat très simple: le pays va mal car les jeunes savent qu'ils y vivront moins bien que leurs parents. Mercredi à Clichy-sous-Bois, François Hollande est venu proposer les Emplois francs à des jeunes désocialisés et au chômage. Il a dit que c'était une mesure anti-discrimination... Après les Emplois d'avenir et les Contrats de génération, qui peut croire que ces Emplois francs sont à la hauteur des enjeux ?

Ils ne sont pas une réponse à la jeunesse de banlieue ?

Non ! C'est un plan sans ambition. François Hollande propose de réaliser l'objectif de 10 000 emplois francs en 3 ans. Une goutte d'eau dans l'océan des chômeurs ! Et le chômage atteint 40% de la population des 15/25 ans dans des quartiers difficiles. Ensuite, le procédé est discutable. Un Emploi franc est proposé à un jeune de moins de 30 ans résidant dans une Zone urbaine sensible. C'est une façon de faire de la discrimination positive avec de l'argent public ! L’entreprise qui recrute en CDI reçoit une aide de 5 000 euros. Pas sûr que ce soit très incitatif pour un patron qui n'a pas en ce moment besoin d'embaucher. Et puis ces Emplois francs ne répondent pas au sentiment de déclassement des jeunes. François Hollande, qu'as-tu fait de ta promesse de campagne ?

Il faudrait que le président propose une grande réforme ?

Oui... La jeunesse est l'avenir d'un pays. Signe inquiétant: un quart des jeunes Français diplômés partent vivre et travailler à l'étranger ! Le président doit faire rêver ! Ce qui n'est pas le cas. Il zigzague entre les campagnes d'affichage, comme avec ses Emplois francs, et sa peur de mettre les jeunes dans la rue. François Hollande sait bien que les 15/25 ans attendent beaucoup de la gauche au pouvoir. Ce n'est pas la réforme sur les retraites à la rentrée qui va les enchanter...

Que faire alors ?

Etre cohérent ! François Hollande a supprimé les internats d'excellence, ne se donne pas les moyens de doper l'apprentissage. La France se tourne vers l'Europe mais les bourses Erasmus sont en danger. Dans une société qui a besoin de recréer des valeurs, pourquoi ne pas instaurer un service civique obligatoire ? Les jeunes de tout horizon se retrouveraient pour une meilleure intégration comme c'était le cas avec le service militaire. Et puis, si François Hollande ne veut pas désenchanter un peu plus la jeunesse de France, il faudrait lui prouver que les entreprises redémarrent et créent des emplois, pas fictifs ceux-là !

Retrouvez la chronique de Véronique Jacquier du jeudi 1er août : Les Coulisses de la Politique

Véronique Jacquier