BFMTV

Grand prix du menteur en politique: Robert Ménard auréolé

Robert Ménard, le maire de Béziers

Robert Ménard, le maire de Béziers - BFMTV

Robert Ménard le maire de Béziers, a remporté le Grand prix du menteur en politique 2016. Pour la troisième édition, le jury a voulu récompenser l'ancien journaliste pour ses "mensonges" sur l'immigration.

Après Nicolas Sarkozy en 2014 et Marine Le Pen en 2015, c'est au tour de Robert Ménard de remporter le "Grand prix" du menteur en politique. Le jury a souhaité récompenser le maire de Béziers "pour son incroyable constance dans le mensonge lorsqu'il évoque l'immigration". 

Le fondateur du prix Thomas Guénolé, cite notamment les faux chiffres avancés par Robert Ménard sur l'origine des étrangers en France, comme facteur déterminant de sa victoire

François Fillon lauréat du prix "Jacques Dutronc"

Le podium est complété par Manuel Valls, nommé 1er dauphin, tandis que Nicolas Sarkozy remporte un prix pour l'ensemble de sa carrière. Autre récompense, le prix "Jacques Dutronc" du plus beau retournement de veste a été attribué à François Fillon, pour "sa volte-face sur la réforme de la sécurité sociale".

La distinction, créée par Thomas Guénolé, auteur du Petit guide du menteur en politique, est un prix satirique qui récompense depuis 3 ans, les pires mensonges des hommes politiques. 9 journalistes composaient le jury de cette année, issus de neuf différents médias, du Figaro, de Libération, de Marianne ou en encore de France Inter notamment.

G.D.