BFMTV

Viaduc effondré à Gênes: 3 Français parmi les victimes

Le viaduc effondré à Gênes.

Le viaduc effondré à Gênes. - Andrea Leoni - AFP

Alors que mardi encore, Jean-Yves Le Drian expliquait qu'aucune victime française n'avait été identifiée, les Affaires étrangères déplorent mercredi la mort de quatre Français.

Le Quai d'Orsay a annoncé mercredi que quatre Français figurent malheureusement parmi les victimes de l'effondrement du pont autoroutier de Gênes survenue mardi à la mi-journée. Dans un premier temps seules trois morts français avait été recensés avant qu'en milieu d'après-midi, le ministère en annonce un quatrième.

"Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères confirme avec tristesse la présence d’un quatrième ressortissant français parmi les victimes de la catastrophe de Gênes. Nous adressons à sa famille toutes nos condoléances", précise le second communiqué de la journée.

Les Affaires étrangères mentionnent par ailleurs la mise en place d'un Centre de crise et de soutien joignable au 01 53 59 11 00

"Nous restons en contact avec les autorités italiennes afin de déterminer la présence éventuelle d'autres Français parmi les victimes", conclut le communiqué. 

Les sauveteurs ont lutté toute la nuit de mardi à mercredi pour tenter de trouver des survivants sous les débris du viaduc autoroutier qui s'est effondré à Gênes, dans le nord de l'Italie, tuant des dizaines de personnes. L'effondrement soudain de cet ouvrage massif, appelé pont Morandi du nom de son concepteur, a précipité environ 35 voitures et quelques camions dans le vide d'une hauteur de 45 mètres. Le dernier bilan officiel et encore provisoire est passé de 35 à 38 morts ce matin.

D. N.