BFMTV

Valls à Istres "aux côtés des élus et de la population"

Manuel Valls jeudi en déplacement à Istres où a éclaté en début d'après-midi une fusillade qui a fait trois morts.

Manuel Valls jeudi en déplacement à Istres où a éclaté en début d'après-midi une fusillade qui a fait trois morts. - -

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls s'est déplacé jeudi soir à Istres, théâtre d'une fusillade meurtrière, pour être "aux côtés de la population et des élus" et promettre que "tout sera fait pour comprendre ce qu'il s'est passé".

"Je suis ici parce que la folie meurtrière s'est abattue sur cette ville, elle a tué trois innocents, brisé des familles", a déclaré le ministre de l'Intérieur dépêché à Istres après qu'une fusillade a causé la mort de trois personnes, jeudi en début d'après-midi. "Dans ces moments dramatiques, il est important que l'Etat soit présent", pour "être aux côtés des élus et de la population".

"Tout sera fait pour comprendre ce qu'il s'est passé", a promis le ministre, qui a rencontré des familles de victimes. "Sous l'autorité de la justice, l'enquête commence pour comprendre les raisons de ce geste meurtrier, inqualifiable, qui doit recevoir la sanction la plus sévère".

Démontrer comment "cet individu s'est procuré une kalachnikov"

"L'auteur a tiré parce qu'il possédait une arme de gros calibre, qui tue. Les policiers l'ont interpellé, et je salue leur action", a-t-il encore dit. "L'enquête va devoir démontrer dans quelles conditions cet individu s'est procuré une kalachnikov", a-t-il ajouté, relevant que "malheureusement depuis quelques années on peut (s'en) procurer" en dépit de la lutte contre le trafic d'armes.

Le ministre s'est rendu à Istres à la demande de François Hollande, en déplacement en Chine.

Un homme de 19 ans a tiré sur des riverains et passants jeudi après-midi dans ce quartier résidentiel d'Istres, faisant trois morts.


À LIRE AUSSI:

>> Trois morts dans une fusillade à Istres

D. N. avec AFP et BFMTV