BFMTV

Une remise de diplômes bientôt au menu des collèges

Le collège doit désormais devenir un lieu de symboles et de mémoires, pour Najat Vallaud-Belkacem.

Le collège doit désormais devenir un lieu de symboles et de mémoires, pour Najat Vallaud-Belkacem. - Etienne Laurent - AFP

Outre les réformes qu'elle veut introduire sur l'enseignement au collège, la ministre de l'Education souhaite que des "moments forts" soient célébrés systématiquement dans les établissements.

Cela faisait dix ans que le collège unique n'avait pas été l'objet de nouvelles réformes. Cette fois, c'est Najat Vallaud-Belkacem qui s'attaque au sujet, pour sa première réforme en tant que ministre de l'Education. "Les élèves s'ennuient", a-t-elle déclaré. Pour y remédier, elle a annoncé mercredi matin une série de changements.

Dans sa réforme, la ministre compte travailler sur les évènements qui rythment la vie du collège, à côté des cours. Et commence par réintroduire une pause d'1h30 à la mi-journée, pour répondre à la demande des parents. Une pause aujourd'hui souvent réduite à une heure entre midi et 13 heures.

Former le "futur citoyen"

Ensuite, le collège doit devenir un lieu accueillant symboles et commémorations. Des "moments forts" seront "systématisés", comme la journée de la laïcité, mise en place le 9 décembre depuis les attentats du mois de janvier à Paris. Objectif: former le "futur citoyen" qu'est le collégien à "la promotion des valeurs de la République et de la laïcité".

Les commémorations patriotiques et semaines spécifiques sont aussi au programme, avec la semaine de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, ou encore la semaine de l'engagement. Enfin, l'organisation de cérémonie de remise de diplômes et de spectacle de fin d'année doit permettre un "temps annuel de rencontre" avec la communauté éducative.

Les parents ne sont pas oubliés. Dans les projets de Najat Vallaud-Belkacem figurent notamment un outil numérique pour leur permettre de communiquer avec l'enseignant et l'établissement, ainsi qu'un dispositif particulier pour les parents étrangers.

Outre les mesure sur la vie des collèges, le projet de la ministre comprend aussi des modifications de fonds. Elle propose ainsi l'introduction d'un enseignement interdisciplinaire, la gestion d'une partie de l'emploi du temps par les établissements et l'enseignement précoce de la LV2 dès la 5e. Des "changements de méthode" qui doivent entrer en vigueur à la rentrée 2016.

A. K.