BFMTV

Un camion fonce sur la foule à Berlin: la sécurité des marchés de Noël immédiatement renforcée en France

Les unes de la presse allemande ce mardi 20 décembre 2016.

Les unes de la presse allemande ce mardi 20 décembre 2016. - BFMTV

"La sécurisation des marchés de Noël a été immédiatement renforcée" en France, annonce le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux après qu'un camion a foncé sur la foule à Berlin, faisant au moins neuf morts.

La sécurité des marchés de Noël a été "immédiatement renforcée" en France après qu'un camion a foncé sur la foule sur un marché de Noël de Berlin lundi soir, faisant au moins neuf morts, a annoncé le ministre français de l'Intérieur Bruno Le Roux.

"La sécurisation des marchés de Noël a été immédiatement renforcée", a-t-il indiqué dans un communiqué. "Dans ces circonstances, Bruno Le Roux a appelé l'ensemble des forces de l'ordre à maintenir une vigilance maximale et à conserver (leur) détermination face à la barbarie", poursuit le texte.

"Entier soutien aux autorités allemandes"

Le ministre, qui "a appris, au retour de son premier déplacement à Berlin pour voir son homologue Thomas de Maizieres", ce qu'il qualifie d'"attentat qui frappe douloureusement ce soir la capitale allemande", a exprimé "son entier soutien aux autorités allemandes et aux personnes touchées par cet acte criminel".

"La coopération franco-allemande dans la lutte antiterroriste, qui était au coeur des travaux menés aujourd'hui entre les deux ministres, continuera sans relâche pour que les démocraties gagnent le combat contre ceux qui veulent atteindre nos valeurs et notre liberté", a-t-il ajouté.

La police allemande penchait lundi soir pour un "attentat" après le drame survenu lundi soir à Berlin, qui rappelle par ses circonstances l'attaque du 14 juillet 2016 à Nice en France au camion-bélier le soir de la fête nationale sur la Promenade des Anglais.

La France est frappée depuis près de deux ans par une vague sans précédent d'attaques jihadistes, qui a fait 238 morts. Six hommes qui projetaient un attentat le 1er décembre en région parisienne ont été arrêtés ces dernières semaines. Ils avaient fait des recherches sur internet concernant une dizaine de sites faisant figure de cibles potentielles, parmi lesquelles le marché de Noël des Champs-Élysées.

V.R. avec AFP