BFMTV

Ukraine: Hollande et Merkel vont présenter "une position commune"

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius - -

Le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel "exprimeront une position commune" en début d'après-midi.

"Nous [France et Allemagne] allons réfléchir à des sanctions" contre le pays, a assuré le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius mercredi, affirmant: "on ne va pas rester indifférents. Il faut, le plus vite possible, que la situation devienne apaisée". Au moins 25 morts sont à déplorer depuis mardi en Ukraine dans des affrontements entre le pouvoir et les manifestants pro-européens de la place Maïdan.

"Les gens qui sont responsables de ça ne peuvent rester impunis, avec les Allemands ce que nous souhaitons faire c'est la perspective de sanctions prises au niveau de l'Union européenne, a-t-il détaillé. Il peut exister toute une échelle de sanctions, notamment des sanctions personnelles contre les éléments qui sont à l'origine de ces violences".

Une position commune franco-allemande

"La France considère que des sanctions individuelles doivent être examinées", a déclaré à ses ministres François Hollande, cité par la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. François Hollande "a condamné les violences policières inacceptables et a appelé à leur cessation immédiate".

Le président François Hollande et la chancelière Angela Merkel "exprimeront une position commune" sur la situation en Ukraine à l'issue du conseil des ministres franco-allemand qui se tiendra mercredi à l'Elysée.

La France et la Pologne souhaitent des "sanctions européennes rapides et ciblées" après les "violences policières inacceptables" survenues en Ukraine, a indiqué l'Elysée dans un communiqué.

dossier :

Angela Merkel

S.A.