BFMTV

Prêtre égorgé: pour Valls, "l'objectif" est de "provoquer une guerre de religions"

Manuel Valls au JT de 20 heures de TF, mardi 26 juillet 2016.

Manuel Valls au JT de 20 heures de TF, mardi 26 juillet 2016. - Capture d'écran TF1

"L'objectif" de l'attentat dans une église catholique mardi à Saint-Etienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime, est de "provoquer une guerre de religions", a estimé le Premier ministre Manuel Valls sur TF1. 

"En s'attaquant à un prêtre, à l'Eglise catholique, on voit bien quel est l'objectif: jeter les Français les uns contre les autres, s'attaquer à une religion pour provoquer une guerre de religions", a-t-il affirmé.

"Pas de nouvelle loi à chaque attentat"

Le Premier ministre Manuel Valls a renchéri en déclarant que l'exécutif "avait aujourd'hui tous les outils" pour combattre le terrorisme. "Nous n'allons pas inventer une nouvelle loi à chaque attentat", a-t-il lancé, moins de quinze jours après la tuerie de Nice qui a fait 84 morts sur la Promenade des Anglais le 14 juillet.

"Ce qui compte dans la lutte contre le terrorisme, c'est bien sûr faire bloc mais c'est aussi la persévérance. Ceux qui diraient aujourd'hui qu'une loi ou un dispositif permettrait d'éviter un attentat se tromperaient et mentiraient aux Français", a jugé le chef du gouvernement.

V.R. avec AFP