BFMTV

Pour Macron, "la meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler"

C'est ce qu'a répondu le ministre de l'Economie à un homme qui l'interpellait dans une rue de Lunel, où il était en déplacement ce vendredi.

Echange musclé pour Emmanuel Macron dans une rue de Lunel ce vendredi. En visite dans cette ville l'Hérault, le ministre de l'Economie a été interpellé par deux hommes au sujet du projet de loi Travail, à l'issue d'une rencontre de jeunes élèves d'une école du numérique.

L'échange, sous l'oeil des caméras, dure environ dix minutes. Sur l'ensemble de la séquence, le ministre prend le temps de discuter un long moment. Mais il finit par perdre patience. Piqué au vif, le locataire de Bercy se défend d'avoir "des leçons à recevoir".

"Attendez, moi je n'ai pas de leçons à recevoir. Si vous ne voulez pas que la France soit bloquée, arrêtez de la bloquer" lance-t-il à l'attention d'un homme qui l'interpellait.

"Non. Ce qui a bloqué la France, c'est le 49.3, Monsieur Macron", lui répond un autre homme, en référence à l'utilisation faite par le gouvernement de l'article 49.3 de la Constitution pour faire adopter sans vote le texte à l'Assemblée nationale. 

"Vous n'allez me faire peur avec votre tee-shirt"

Et Emmanuel Macron de continuer:

"Vous n'allez me faire peur avec votre tee-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler", lâche le ministre.

"Mais je rêve de travailler Monsieur Macron", peut-on entendre quelqu'un lui répondre.

"Là, je viens de voir des jeunes qui ont envie de travailler, qui ont envie de réussir", poursuit Emmanuel Macron, qui se voit répondre: "tous les chômeurs ont envie de travailler".

V.R.