BFMTV

Philippe: "Villiers a tiré les conséquences" de son désaccord avec Macron

Philippe réagit à la démission de Villiers

Philippe réagit à la démission de Villiers - Assemblée nationale

Lors des questions au gouvernement ce mercredi, le Premier ministre a réagi à la démission du chef de l'état-major des armées, Pierre de Villiers.

Interpellé par le président du groupe parlementaire "La Nouvelle gauche", Olivier Faure, le Premier ministre a estimé que la démission du chef d'état-major des armées était logique:

"Pierre de Villiers a exprimé un désaccord. Il en a le droit. Mais comme un militaire, il ne peut pas contester le choix qui a été fait par son chef. Il a donc tiré les conséquences du désaccord qu'il avait lui-même exprimé".
"Je ne pense pas que dans cette primauté du politique sur le militaire, il y ait quelque chose qui fondamentalement puisse choquer cette Assemblée nationale", a aussi jugé le Premier ministre.

Pierre de Villiers a présenté, ce mercredi matin, sa démission au président de la République qui l'a acceptée. Il a été remplacé au poste de chef de l'état-major des armées par François Lecointre, jusqu'alors chef du cabinet militaire du Premier ministre.

Arthur Blanquet