BFMTV

NSA: des révélations "choquantes" pour Valls

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur.

Manuel Valls, ministre de l'Intérieur. - -

Le ministre de l'Intérieur s'est insurgé après la publication par "Le Monde" d'informations tendant à prouver un espionnage à grande échelle des communications en France.

Ces révélations sont "choquantes" et "vont appeler des explications". Manuel Valls s'est insurgé ce lundi matin à l'antenne d'Europe 1 après la publication par Le Monde d'informations selon lesquelles l'Agence de sécurité nationale américaine (NSA) a intercepté de façon massive les communications téléphoniques des Français.

"Avec les nouvelles technologies de la communication, il faut évidemment des règles, cela concerne tous les pays", a souligné le ministre. "Si un pays ami, un pays allié espionne la France ou espionne d'autres pays européens c'est tout à fait inacceptable", a-t-il poursuivi.

Sur une période de trente jours, entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013, 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques des Français ont été effectués par la NSA, a révélé lundi le site du Monde, citant des documents de l'ancien consultant de l'agence américaine Edward Snowden.

Les documents donnent suffisamment d'explications pour penser que les cibles de la NSA concernent aussi bien des personnes suspectées de liens avec des activités terroristes que des individus visés pour leur simple appartenance au monde des affaires, de la politique ou à l'administration française. Le graphique de la NSA montre une moyenne d'interceptions de 3 millions de données par jour avec des pointes à presque 7 millions les 24 décembre 2012 et 7 janvier 2013, précise le quotidien.

V.D. avec AFP