BFMTV

Marisol Touraine: "les médecins seront remboursés en moins de 7 jours"

Marisol Touraine était ce lundi l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. Au lendemain d'une manifestation des médecins contre la loi santé, retrouvez ses principales déclarations.

A une semaine des élections départementales, entre 19.000 et 50.000 blouses blanches, en colère contre le projet de loi santé, ont défilé dimanche à Paris. Le texte incriminé doit être examiné à partir de demain aux parlementaires, et sera débattu à la fin du mois de mars ou au début du mois d'avril. Marisol Touraine était ce lundi l'invitée de Jean-Jacques Bourdin pour en défendre les grandes lignes mais elle a assuré entendre les inquiétudes des professionnels de santé.

La procédure accélérée a été demandée

"Je ne crois pas que la manifestation en elle-même était politique", a assuré la ministre de la Santé qui a admis néanmoins que "les professionnels de santé dans leurs ensemble expriment des inquiétudes" face à son projet de loi. "Ils m'ont demandé des évolutions du texte sur des points précis. Je leur ai dit que des amendements avaient été déposés. S'ils veulent les voir avant le début des débats, c'est possible", a tenté de rassurer Marisol Touraine à l'attention des blouses blanches.

Elle a également confirmé que "la procédure accélérée a été demandée, il y a plusieurs mois", ce qui signifie que la navette parlementaire sera limitée si Manuel Valls l'accepte. "Je ne crois pas qu'il soit utile que la loi s'étire pendant 6 ou 8 mois", a-t-elle justifié.

Un paiement "en moins de 7 jours"

Concrètement, la ministre est notamment revenue sur le projet de permettre aux pharmaciens de vacciner des malades. Un système qui ne sera pas mis en place partout mais instauré progressivement: "nous allons commencer par expérimenter et discuter ensemble de ce que nous allons expérimenter", a rassuré Marisol Touraine. Quant au tiers payant, au coeur du débat, il sera bien mis en place car les Français y sont "attachés", mais là aussi de manière progressive et la ministre a déclaré avoir "proposé qu'on inscrive des garanties de paiement en moins de 7 jours sinon des pénalités de retard seront versées" aux médecins. "L'idée de départ n'est pas de mettre tel ou tel système entre le médecin et la sécurité sociale, l'objectif de départ, c'est l'accès aux soins et l'égalité d'accès aux soins", a expliqué l'invitée de Jean-Jacques Bourdin.

"Les médecins seront remboursés en moins de sept jours", a-t-elle répété.

Aucune difficultés pour les professionnels de santé, telle est la promesse du gouvernement.

"Un médecin ne verra pas la lourdeur administrative, c'est justement cela l'engagement que j'ai pris. Le tiers payant doit être aussi simple que la carte vitale aujourd'hui, un seul geste, et ce qui se passe derrière ce n'est pas le problème du médecin" , a encore tenu à éclaircir Marisol Touraine.

"L'objectif de départ c'est de facilité l'accès aux soins et l'égalité d'accès aux soins" pour les patients, notamment ceux des classes moyennes, aux yeux de la ministre. Concrètement, les patients qui ont le plus de difficultés financières pourraient en bénéficier dès le 1er juillet 2015 et le tiers payant deviendrait un droit pour tous en 2017. Toutefois, les médecins ne seront pas obligés de le mettre en place immédiatement.

Des paquets de tabac neutres en 2016

Marisol Touraine a également annoncé que les paquets de cigarette neutres pourraient faire leur apparition en France "au milieu sans doute de l'année 2016". Regrettant que certains bars ne respectent pas la législation sur l'interdiction du tabac, la ministre a rappelé que 76.000 personnes, mourraient chaque année à cause de la cigarette, regrettant des chiffres "dramatiques" en France. Si elle n'a pas annoncé de nouvelle hausse du prix du tabac, elle a tout de même estimé que "plus le prix du tabac est élevé mieux c'est pour empêcher de fumer'.

Quant à l'amendement au projet de loi santé déposé ce lundi concernant la dénutrition des mannequins, la ministre a assuré qu'elle le soutiendrait. "Quand on est mannequin on doit aussi s'alimenter et prendre soin de sa santé. C'est un message important à l'attention des jeunes filles, des jeunes femmes qui voient dans ces mannequins un modèle esthétique. La démarche est bonne", a-t-elle argumenté.

A. D.