BFMTV

Le gouvernement lance son opération anti-cyber-jihadisme

BFMTV
Dans le cadre du plan de lutte contre le terrorisme, le gouvernement a lancé ce mercredi un site d'information et de sensibilisation contre le terrorisme et la propagande jihadiste.

C'est le nouveau volet de la réponse du gouvernement au terrorisme. Trois semaines après les attentats meurtriers qui ont frappé la France, l'exécutif a mis en ligne, ce mercredi matin, son site internet de lutte contre le terrorisme et l'embrigadement jihadiste : Stop-djihadisme.gouv.fr. Le site, qui s'adresse aux jeunes, premières cibles potentielles, et leurs familles, propose notamment de comprendre en quoi consiste la nouvelle menace terroriste, mais donne également des outils pour décrypter la propagande jihadiste, et repérer les signes de radicalisation. 

Vidéo choc

Par cette campagne choc, le gouvernement entend démonter une par une les techniques de propagande des groupes terroristes. Le lancement du site est ainsi accompagné de la mise en ligne d'une vidéo d'environ deux minutes, sans voix-off, interdite aux moins de 12 ans, qui se lance dès l'ouverture de la page. Reprenant des images issues de vidéos de propagande du groupe Etat islamique, et leur format, le clip montre les techniques d'approche des jeunes, par le biais des réseaux sociaux. Avant de démonter chacune des promesses du groupe jihadiste.

"Ils te disent: 'Sacrifie-toi à nos côtés, tu défendras une juste cause'. En réalité, tu découvriras l'enfer sur Terre et mourras seul, loin de chez toi", peut-on ainsi lire sur la vidéo, pendant que des images d'exécutions, de crucifixions, et de cadavres jetés dans des charniers défilent. Le clip s'achève sur ce message: "Les discours d'embrigadement jihadistes font chaque jour de nouvelles victimes".

En préparation depuis plusieurs semaines

En réalisant ce clip diffusé sur Internet, le gouvernement a voulu directement cibler les jeunes, ceux qui regardent les vidéos de propagande de Daesh (l'acronyme arabe de l'Etat islamique, NDLR), étant donné que 80% des recrutements de candidats au jihad se font sur Internet.

Cette campagne était en préparation depuis plusieurs semaines déjà, mais sa finalisation a été accélérée, au regarde de l'actualité récente. En seulement quelques heures, la vidéo a déjà été vue plus de 75.000 fois, sur la plateforme de vidéos Dailymotion.

A.S.