BFMTV

L'armée française accusée d'être mauvais payeur

L'armée par certains de ses sous-traitants de ne pas honorer à temps des milliers de contrats

L'armée par certains de ses sous-traitants de ne pas honorer à temps des milliers de contrats - -

Les sous-traitants de l'armée lui reprochent d’être à l’origine de nombreuses faillites et suppression d’emplois. Témoignage d'un patron d’une entreprise de nettoyage industriel.

L’armée ne paierait pas ses factures. Elle est accusée par certains de ses sous-traitants de ne pas honorer à temps des milliers de contrats. A la tête de la fronde, Lionel Bieder, patron d’Augias Environnement, une entreprise de nettoyage industriel désormais en sursis, après l’annulation de sa liquidation judiciaire.

"Pendant deux années consécutives, le ministère de la Défense a eu des retards de paiement anormaux de l’ordre de sept à huit mois. Les conséquences pour les PME sont évidemment dramatiques. La Défense a détruit plus d’emploi que Mittal en personne" assure-t-il, alors que sa société accuse 80% de retards de paiement en 2010 et 96% en 2011.

Chorus, le logiciel responsable

La faute incomberait au nouveau logiciel comptable de l’armée: Chorus, déjà responsable de retard de paiement des salaires des militaires. A cause de ses factures impayées, Augias Environnement est passée de 400 à 150 salariés, et risque de mettre la clé sous la porte. Son patron entend briser la loi du silence. "J’appelle tous les dirigeants qui ont connu ce problème à me rejoindre. Et je pense qu’il se chiffre en milliers", lance-t-il aux patrons de société dans la même situation.

Cette société a jusqu’au 21 mai pour éviter la liquidation judiciaire. Autrement dit trois semaines pour obtenir de l’armée les retards et intérêts de plusieurs années de défaut de paiement.


A LIRE AUSSI:

>> Livre blanc: 20.000 postes supprimés dans l'armée

>> Livre blanc: un budget réaffirmé, mais des effectifs en baisse

>> Défense: quels sont les moyens militaires de la France?