BFMTV
Gouvernement

Hollande aux soldats français : "mission accomplie, félicitations"

Le président de la République François Hollande

Le président de la République François Hollande - -

Le président de la République a exprimé sa reconnaissance aux militaires de retour d'Afghanistan, alors que le retrait des "troupes combattantes" vient de s'achever, les dernières ayant quitté Kaboul samedi dernier.

"La France s'est battue en Afghanistan pour une cause juste. Aujourd'hui, cette mission s'achève", a déclaré vendredi François Hollande, dans une allocution en direction des soldats français. Le président de la République recevait à l'Elysée des militaires de retour d'Afghanistan, alors que le retrait des "troupes combattantes" vient de s'achever, les dernières ayant quitté Kaboul samedi dernier.

Le désengagement des forces françaises dans ce pays était une promesse de campagne de François Hollande. Cette opération "délicate et difficile a été parfaitement réussie", a ajouté le chef de l'État, lequel a voulu, par une réception officielle au palais de l'Elysée, témoigner sa reconnaissance aux militaires. Sans oublier ceux qui sont morts au combat : 88 soldats français en l'espace de onze ans.

"Aujourd'hui, cette mission s'achève"

Depuis 2001, ce sont près de 70.000 militaires, soit la quasi-totalité des effectifs opérationnels de l'armée de Terre, qui ont été engagés en Afghanistan.

Le discours du président de la République lui permettait de dire que les objectifs de la mission étaient aujourd'hui remplis.

"La France s'est battue en Afghanistan pour une cause juste. D'abord elle a pris sa décision en fonction d'un mandat, celui qui a été confié par le conseil de sécurité des Nations Unis. Aujourd'hui, cette mission s'achève", a dit le chef de l'État devant la cinquantaine de soldats présents. "L'organisation Al-Qaïda a été chassée d'Afghanistan, son chef a été tué, et ceux qui soutenaient cette organisation ont été durablement désorganisés et affaiblis" a-t-il justifié.

"En avons-nous complètement terminé ? Non"

"En avons-nous complètement terminé ? Non. Mais nous entrons dans une phase qui est la dernière de notre engagement" a déclaré François Hollande, expliquant qu'"au milieu de l'année 2013, il n'y aura plus que 500 militaires français présents en Afghanistan, et affectés à trois missions principales : la formation, l'hôpital de Kaboul, et l'aéroport. Au service des forces alliées, et au service de la population".

S'adressant aux soldats français, le président de la République a également tenu à les féliciter pour leur engagement. "Je vous dis mission accomplie, je vous dis aussi action exemplaire, je vous dis félicitations pour ce que vous avez fait. Vous avez été dignes de votre engagement, de votre vocation, de votre uniforme. Votre patrie que vous avez si bien servi vous exprime aujourd'hui par ma voix sa gratitude", a déclaré François Hollande.

Plus tôt dans la matinée, François Hollande avait déjà salué "la qualité de nos cadres militaires qui ont permis ce retrait" et "le courage des soldats" ayant servi en Afghanistan.

Interrogé sur Europe 1 alors que le retrait des "troupes combattantes" François Hollande a déclaré "c'est fait !".