BFMTV

Francophonie: le gouvernement préfère "frimousse" à "smiley"

Le Top 10 des "mots d’internet que vous allez oser dire en français".

Le Top 10 des "mots d’internet que vous allez oser dire en français". - Capture d'écran - gouvernement.fr

A l’occasion de la semaine de la langue française et de la francophonie, initiée par le CSA, le gouvernement publie un top 10 des anglicismes qu’il espère voir disparaître d'internet. Ces mots, publiés au Journal officiel, ont tous un équivalent, plus ou moins pratique, en français.

Fini le mot "hacker", préférez "fouineur". Ne dites plus "smiley", mais "frimousse", malheureux. Fuyez "pop-up", dites "fenêtre intruse". A l’occasion de la semaine de la langue française et de la francophonie, initiée par le CSA, le gouvernement publie un top 10 des anglicismes dont il faudrait débarrasser internet – notez qu’ici, "top" est accepté.

Le gouvernement veut attirer l’attention sur ces dix mots, devenus courants sur internet, qui ont leur équivalent français. Il suffit de consulter la base de données France Terme, qui compile tous les équivalents publiés au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie de l’Académie française.

"Lettre ouverte au monde du travail"

La secrétaire d'Etat à la Francophonie, Annick Girardin, ironisait mardi sur l'usage de l'anglais dans le monde de l'entreprise dans une "lettre ouverte au monde du travail" bourrée d'anglicismes, publiée sur son blog.

Lundi, le CSA inaugurait la semaine par la première "journée de la langue française dans les médias", dans le cadre de la semaine dédiée à la préservation de la langue française, invitant les médias audiovisuels à faire l’effort de se passer des anglicismes. 

De nombreux médias ont joué le jeu, en consacrant des magazines et des reportages à la langue française et à ses ambassadeurs, écrivains ou hommes de médias.

C. P.