BFMTV

Exil fiscal: Bruno Le Maire répond à Florent Pagny

Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, était ce jeudi matin l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

Invité jeudi matin sur BFMTV et RMC, Bruno Le Maire a souhaité répondre à Florent Pagny lorsque celui-ci assure être "dans la légalité" en annonçant son projet d'installation au Portugal pour raisons fiscales. "Je ne fais aucun reproche à Florent Pagny", commence après un temps d'hésitation le ministre de l'Economie et des Finances.

"Ce que je constate c'est qu'il était en Patagonie, maintenant il vient au Portugal", énumère Bruno Le Maire. "Peut-être que demain il sera en France, en tout cas c'est ce que je souhaite, parce que nous avons une politique fiscale, budgétaire, économique, qui vise à faire revenir tous les talents en France". Ce lundi, Bruno Le Maire avait déjà invité Florent Pagny à "rester en France".

Au cœur d'une polémique depuis qu'il a annoncé son prochain exil fiscal au Portugal, Florent Pagny s'est justifié mercredi soir dans l'émission Quotidien, sur TMC: "J'ai pas de honte. Je suis juste dans la légalité, et puis la vie me le permet. Alors pourquoi j'irais m'en priver? Monsieur Le Maire, je paie mes impôts en France: 70% de ce que je gagne (70% de ses revenus restent soumis à l'impôt français, NDLR), c'est beaucoup d'impôts déjà. Et je souhaite à tout le monde de pouvoir le faire, et les payer. Je ne vois pas où est le mal si c'est légal. Moi je ne fais pas de fraude, je ne triche pas".

"Il y a Florent Pagny, très bien. Il y a surtout 65 millions de Français", conclut ce jeudi matin Bruno Le Maire sur notre antenne. "Et moi ce qui m'intéresse, ce n'est pas le sort de Florent Pagny, c'est le sort des 65 millions de Français à qui je dis qu'avec ce budget, nous allons retrouver la possibilité en France de créer des richesses et des emplois".

A.L.M.