BFMTV
Gouvernement

Edouard Philippe adresse son soutien à deux jeunes lesbiennes agressées

Edouard Philippe quitte le palais de l'Elysée après un conseil des ministres, le 8 février 2018

Edouard Philippe quitte le palais de l'Elysée après un conseil des ministres, le 8 février 2018 - LUDOVIC MARIN, AFP/Archives

Le Premier ministre Edouard Philippe dénonce l'agression d'un couple de jeunes lesbiennes dimanche en banlieue parisienne et leur apporte "tout son soutien".

Le Premier ministre Edouard Philippe a adressé dimanche "tout (son) soutien" à un couple de jeunes lesbiennes agressées et insultées vendredi en banlieue parisienne.

Pas de place pour les agressions homophobes

"Les agressions homophobes n’ont pas leur place dans la République française. J’adresse aux victimes tout mon soutien", a tweeté le chef du gouvernement dimanche.

"Putain de lesbiennes"

Les deux jeunes victimes, âgées de 17 et 18 ans, ont été prises à partie par un groupe, d'abord à Pontoise (Val-d'Oise), sur le quai de la ligne J du Transilien, puis pendant leur trajet en train vers Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).

Les jeunes femmes n'ont pas été blessées mais assurent avoir été violemment bousculées et s'être fait tirer les cheveux et les vêtements. Elles affirment aussi avoir été maltraitées verbalement.

Deux mineurs, un garçon et une fille de 17 ans soupçonnés d'appartenir au groupe d'agresseurs, ont été libérés samedi en attendant leur comparution devant un tribunal pour enfants.

M. F. avec AFP