BFMTV
Gouvernement

Conseil des ministres: le gouvernement Valls entre en action

Manuel Valls et François Hollande

Manuel Valls et François Hollande - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

François Hollande préside ce vendredi le premier conseil des ministres du gouvernement de "combat" qu'il a confié à Manuel Valls. Ségolène Royal et François Rebsamen seront les "petits" nouveaux sur la photo de famille.

Cette fois, les dés sont jetés. François Hollande préside vendredi à l'Elysée le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement mené par Manuel Valls. Une équipe "de combat", avec laquelle le chef de l'Etat entend lancer "une nouvelle étape" de son quinquennat, après la débâcle des municipales.

A 10 heures dans le Salon Murat du Palais de l'Elysée, le nouveau locataire de Matignon se verra remettre sa "feuille de route" par François Hollande. Il devra profiter de cette occasion solennelle pour définir sa "méthode de travail" à son équipe. Auparavant, le Premier ministre aura, comme il est de coutume, un entretien avec le président de la République.

Seuls deux nouveaux visages apparaîtront sur la photo de famille du nouvel exécutif: François Rebsamen, ami de longue date du président nommé ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue social, et Ségolène Royal, ancienne compagne du chef de l'Etat et nommée à l'Ecologie.

Aucun "état de grâce"

Conformément à l'article 49-1 de la Constitution, ce premier conseil autorisera Manuel Valls à engager la responsabilité de son gouvernement mardi prochain devant l'Assemblée sur une déclaration de politique générale.

En même temps que l'entrée en action du nouveau gouvernement, le "3e tour" des municipales débutera ce vendredi avec l'élection des maires par les conseils municipaux, qui se prolongera jusqu'à dimanche.

Le nouveau Premier ministre prend, lui, les commandes de Matignon sans état de grâce: 41% des Français seulement déclarent lui faire confiance, 47% non, selon l'observatoire politique CSA, alors que d'après Opinion Way, 43% lui font "confiance" contre 56%.

S.A. avec AFP