BFMTV

Castaner défend la cadence des réformes du gouvernement

Christophe Castaner

Christophe Castaner - BFMTV

Le leader du parti présidentiel a affirmé sur BFMTV qu'il fallait aller vite pour "réparer la France partout où c'est nécessaire", ajoutant que "l'idée n'est pas d'attendre l'année prochaine quand on peut faire quelque chose aujourd'hui".

Logement, violences faites aux femmes, Justice, apprentissage-assurance chômage... Les présentations de projets de loi vont se succéder ces prochaines semaines. Invité sur notre antenne ce mardi soir, le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, a défendu le rythme soutenu des réformes du gouvernement qui commence à agacer l'opposition.

"Je crois que les Français ont élu Emmanuel Macron pour agir, pour transformer en profondeur le pays. Le gouvernement va à son rythme, le Parlement va à son rythme, pour faire en sorte que, très vite, nous puissions réparer la France partout où c'est nécessaire", a expliqué Christophe Castaner.

Le ministre en charge des relations avec le Parlement a également précisé que "l'idée n'est pas d'attendre l'année prochaine quand on peut faire quelque chose aujourd'hui". Et de confier: "Moi, depuis que je suis petit, ma maman m'a appris à dire 'ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd'hui'".

Reste que les multiples réformes du gouvernement sont élaborées avec méthode, selon Christophe Castaner qui décrit d'abord "le temps du constat" duquel découle "les propositions". Ensuite "vous passez à l'acte. L'acte, de projet de loi, c'est la traduction concrète", explique-t-il. Avant de conclure: "Mais sur tous les sujets, ce n’est pas parce le calendrier parlementaire est rapide qu’il n’y a pas depuis de longs mois de travail de préparation".

Paul Louis