BFMTV

Cannabis: pourquoi Le Guen relance le débat

Lundi sur BFMTV, le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement a dit souhaiter un débat sur la fin de la prohibition du cannabis. Un débat relancé à trois jours d’une grande émission télévisée de François Hollande.

"Je propose que (…) nous réfléchissions aux moyens pour que nous mettions fin à cette politique de prohibition". Quatre ans après l’arrivée au pouvoir de François Hollande, son secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement a surpris en remettant sur la table lundi sur BFMTV un débat plusieurs fois enterré durant le quinquennat du PS: la légalisation du cannabis. "Nous avons une échéance politique à venir", rappelle Jean-Marie Le Guen.

Et c’est bien avec la présidentielle en ligne de mire que le secrétaire d’Etat a choisi de reparler de ce sujet. Car sa sortie, bien que lancée "à titre personnel", n’a rien d’une improvisation. Jean-Marie Le Guen n’est pas "piloté" par l’exécutif sur le sujet: officiellement, celui-ci n'approuve pas particulièrement. Mais c’est Jean-Marie Le Guen lui-même qui a prévenu François Hollande et Manuel Valls il y a quelques semaines qu’il comptait en parler. Il a même commencé samedi lors du bureau national du PS. Et personne ne l’en a découragé.

Un sujet pour rassembler la gauche?

Car le cannabis, maintes fois abordé lors du quinquennat – et qui chaque fois a fait l’objet de recadrages – permet à la gauche de se refaire une santé. Après deux ans à débattre avec elle-même essentiellement de sujets économiques, la voilà face à un sujet de société qui pourrait lui permettre de se rassembler face à la droite.

Lundi soir, l’ancien ministre François Lamy, ancien ministre de la Ville proche de Martine Aubry, a d’ailleurs annoncé sur Twitter approuver – "une fois n’est pas coutume" - les propos de Jean-Marie Le Guen.

Patrick Mennucci, qui défend l'idée de la légalisation du cannabis, a lui aussi partagé sa satisfaction de voir le sujet à nouveau relancé. "Le moment est le bienvenu parce que cela fait des années que des gens comme moi disent qu'il faut légaliser le cannabis (...) Il est temps que le débat s'ouvre", a affirmé le député socialiste des Bouches-du-Rhône.

"Il n'y a aucune piste de travail sur cette question"

Jean-Marie Le Guen ne compte pas s’arrêter là, et va publier à la fin de la semaine prochaine un livre numérique gratuit pour "retrouver un langage de gauche". Sur le cannabis, il espère fortement que le candidat de la gauche, pourquoi pas François Hollande, inscrive dans son programme la promesse d’un référendum sur le sujet. Jean-Marie Le Guen ne cesse de le répéter: "les Français devront trancher cette question".

Mais le chef de l’Etat refuse pour l'instant de s’avancer sur le sujet. "Que cela fasse l’objet d’un débat dans un cadre maîtrisé, comme lors d’une campagne électorale, peut-être. Mais maintenant, il n'en est pas question", a ainsi affirmé sur BFMTV Najat Vallaud-Belkacem, qui insiste sur "l’opinion personnelle" de Jean-Marie Le Guen. Même son de cloche chez le porte-parole du gouvernement: "il n'y a aucune piste de travail ni de réflexion engagée au gouvernement sur cette question", a assuré Stéphane Le Foll. "C'est une position qu'il (Jean-Marie Le Guen) défend depuis longtemps (...) en tant que médecin. Mais ce n'est pas la position du gouvernement". 

A. K. avec Apolline de Malherbe et Laurent Neumann