BFMTV

Blanquer: vers plus de moyens pour l'Education nationale en 2018

Le ministre de l'Education nationale était l'invité de BFMTV et RMC ce lundi.

J-7. Dans une semaine pile, plus de 12 millions d'élèves vont reprendre le chemin de l'école. Alors que les équipes de BFMTV et RMC font également leur rentrée ce lundi, Jean-Michel Blanquer était l'invité de Bourdin Direct. Si les regards sont tournés vers le début de la semaine prochaine, le ministre de l'Education nationale a commencé par évoquer 2018 en confirmant qu'il y aura bien une hausse du budget alloué à son ministère:

"On sera au-dessus des 50 milliards" a-t-il promis sur notre antenne.

Méthode syllabique vs méthode globale

Notre invité est également revenu sur sa proposition émise la semaine dernière, dans les colonnes de L'Obs, d'abandonner la méthode globale au profit d'un retour à la méthode syllabique pour l'apprentissage de la lecture. Si cette idée a relancé un vif débat entre les experts qui se déchirent sur ce sujet depuis des années, le ministre de l'Education a considéré que la question était désormais tranchée.

"La vieille querelle méthode syllabique vs méthode globale a été tranchée", a-t-il affirmé. "La méthode syllabique c'est le BA-ba. On ne doit jamais opposer le code et le sens lorsque l'on apprend un mot".

La durée des vacances en question

Parmi les réformes qu'il souhaite engager, le ministre de l'Education s'est également exprimé sur la durée des vacances scolaires. Confirmant ses doutes sur le système actuel, Jean-Michel Blanquer a surtout évoqué le cas des congés d'automne.

"Deux semaines à la Toussaint, ça m’a toujours paru un peu long personnellement", a-t-il confié. De fait, il a annoncé l'ouverture d'un débat sur ce thème dans les deux prochains mois.

Jé. M.