BFMTV

Baumettes : Taubira met en cause "l'héritage" de la droite

Taubira: "Nous avons hérité d'un parc pénitentiaire en mauvais état"

Taubira: "Nous avons hérité d'un parc pénitentiaire en mauvais état" - -

Alors qu’un rapport accablant a été publié sur l’état de la prison des Baumettes à Marseille, la Garde des Sceaux Christiane Taubira se défend, expliquant avoir trouvé à son arrivée au ministère "un parc pénitentiaire en mauvais état".

C'est un rapport accablant qui a mis le feu aux poudres : la prison des Baumettes, à Marseille, est dans un état catastrophique. Questionné sur ce dossier, Christiane Taubira a souligné, jeudi sur BFMTV, que la gauche avait "hérité d'un parc pénitentiaire en mauvais état", en réaction aux recommandations émises en urgence sur la prison marseillaise des Baumettes par le contrôleur des lieux de privation de liberté.

"Il y a effectivement des difficultés, mais nous avons hérité d'un parc pénitentiaire en mauvais état, qui n'a pas été correctement renouvelé, ni suffisamment entretenu", a déclaré la ministre de la Justice.

"Un projet de restructuration" aux Baumettes

Elle a souligné que le Contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, avait utilisé cette procédure d'urgence une première fois au sujet de la prison de Nouméa, à la fin 2011, et qu'elle avait confié une mission à Mireille Imbert-Quaretta, conseiller d'Etat, qui lui a rendu son rapport en novembre.

"Suite à ce rapport, les décisions qui s'imposaient ont été prises de façon à ce que dans le délai de 18 mois, nous apportions des réponses conséquentes et durables pour la prison de Nouméa", a assuré Christiane Taubira.

Elle a rappelé qu'aux Baumettes, "il y a déjà un projet de restructuration".

La garde des Sceaux a affirmé avoir mis en place "une politique pénale qui tranche avec les politiques pénales désordonnées de ces dernières années, qui ont conduit à une sur-occupation carcérale aux Baumettes et ailleurs".

Dans des recommandations en urgence publiées jeudi au Journal Officiel, le contrôleur des prisons a lancé un cri d'alarme exceptionnel sur les conditions de détention "inhumaines" au centre pénitentiaire des Baumettes.