BFMTV

Affaire Cahuzac: d'où vient l'argent de l'ancien ministre?

Jérôme Cahuzac, ici lors d'un conseil des ministres, avait développé un parcours professionnel très lucratif.

Jérôme Cahuzac, ici lors d'un conseil des ministres, avait développé un parcours professionnel très lucratif. - -

Mardi, Jérôme Cahuzac a été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale. Il est également soupçonné d'avoir perçu de l'argent de l'industrie pharmaceutique. Comment a-t-il fait, et d'où exactement vient cet argent?

Mardi, Jérôme Cahuzac a été mis en examen. En plus de blanchiment de fraude fiscale, il est soupçonné d’avoir touché de l’argent provenant de l’industrie pharmaceutique. Retour sur un parcours professionnel très lucratif.

De 1988 à 1991, Jérôme Cahuzac est le conseiller médicament du ministre de la Santé Claude Evin. En contact avec tous les responsables de laboratoires, il se fabrique un carnet d’adresse conséquent.

"Cahuzac Conseil"

A sa sortie du ministère, il devient consultant dans ce domaine, et les laboratoires constituent sa principale clientèle. Une activité très lucrative: en un an, sa société "Cahuzac Conseil" aurait engendré 1,9 millions de francs, soit 385.000 euros de chiffre d’affaires selon Mediapart. Soit plusieurs millions d’euros en 10 ans.

L’activité de consultant de Jérôme Cahuzac est légale, mais les juges vont chercher à savoir si l’ex-ministre s’est fait rémunérer de façon illicite par les laboratoires: car c’est à cette époque qu’il ouvre un compte en Suisse. 600.000 euros figureraient sur ce compte, qui, d’après l’avocat de Jérôme Cahuzac, n’aurait pas été abondé depuis 12 ans. Le compte a été transféré à Singapour en 2010.

Par ailleurs, l’argent proviendrait également de son activité de chirurgien. Toujours dans les années 90, il ouvre avec sa femme une clinique à son nom spécialisée dans la micro-greffe de cheveux. Très fréquentée par les politiques, les chefs d’entreprises et animateurs de télévision, l’établissement fonctionne bien et enregistre de coquets bénéfices.

Les enquêteurs s’intéressent ici à des sommes potentiellement versées en liquide et dissimulées en Suisse.


A LIRE AUSSI:

>> Ayrault demande à Cahuzac de "renoncer à ses indemnités"

>> Ayrault demande à Cahuzac de quitter la vie politique

>> Affaire Cahuzac: politiques et laboratoires face aux conflits d'intérêt

A.K. avec Sandra Gondoin