BFMTV

"Gaulliste social", le nouveau Premier ministre Jean Castex décrit son parcours et ses valeurs

Jean Castex, lors de sa première interview en tant que Premier ministre vendredi 3 juillet 2020

Jean Castex, lors de sa première interview en tant que Premier ministre vendredi 3 juillet 2020 - Thomas Samson - AFP

Jusqu'alors peu connu du grand public, le nouveau chef du gouvernement s'est présenté aux Français dans une première interview télévisée. Jean Castex s'est décrit comme un "gaulliste social", un "homme politique local enraciné".

Le nouveau Premier ministre Jean Castex s'est décrit comme un "gaulliste social", ce vendredi, lors de son premier entretien accordé à TF1. Cet ancien énarque, proche de Nicolas Sarkozy, a fait savoir qu'il serait "dans la continuité" de qui a été fait à Matignon par son prédécesseur Édouard Philippe.

"Je suis un gaulliste social. Mes valeurs sont la laïcité, l'autorité, ce sont celles de la République", a prévenu Jean Castex, se disant "au service de (son pays). "On ne peut pas tout attendre de l'État, chacun d'entre nous peut apporter quelque chose à notre pays. Mes valeurs, c'est le respect de la République, c'est le respect de l'autorité".

"Je suis un homme politique local, enraciné"

"Je n'étais pas, jusqu'à aujourdui, un homme politique national", a rappelé Jean Castex. "Je suis un homme politique local, enraciné dans la vie quotidienne des gens, et cela me rend très fier", a développé le nouveau chef du gouvernement. Jean Castex, 55 ans, était jusqu'alors maire de Prades, commune de 6000 habitants des Pyrénées-Orientales, où il a largement réélu dimanche, à plus de 75% des voix.

"Vous savez, on ne vous propose pas souvent un poste de Premier ministre", s'est encore amusé Jean Castex. "Surtout quand on est, comme moi, issu de la famille d'une institutrice du département du Gers, issu de l'école républicaine. On ne vous propose pas souvent de telles fonctions", a-t-il ajouté, précisant avoir accepté la fonction avec beaucoup d'"humilité". Selon lui, on ne "pas se dérober quand il s'agit de servir son pays, particulièrement dans les circonstances actuelles".

"L'ambition" à présent, annonce Jean Castex, c'est "d'essayer de sortir plus forts et plus solidaires" de la crise économique et sociale qui s'ouvre à cause du coronavirus. "Je ne suis pas ici pour chercher la lumière, je suis ici pour chercher des résultats", a également déclaré Jean Castex, expliquant vouloir lancer "un plan de relance vigoureux pour faire face à la crise économique et sociale et en sortir plus forts et plus solidaires".

Lors de cette interview, le nouveau Premier ministre a aussi annoncé qu'il prononcerait un discours de politique générale "en milieu de semaine prochaine" et qu'il ferait "tout pour" former son gouvernement avant lundi.

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV