BFMTV

Un micro parti proche de Marine Le Pen visé par une enquête

Marine Le Pen

Marine Le Pen - -

"Enquêtes, informations judiciaires, perquisitions, le pouvoir socialiste ne manque pas d'imagination face à son opposition politique", a réagi Marine Le Pen mardi sur twitter.

Marine Le Pen va-t-elle être inquiétée par la justice? Selon les informations du Monde, son microparti "Jeanne" est l'objet de l'ouverture d'une information judiciaire contre X pour "escroquerie en bande organisée" et "faux et usage de faux". Des éléments suspicieux, notamment des prêts à des candidats, avaient été signalés en 2013 par la Commission des comptes campagne; cette dernière information avait été révélée par Mediapart.

"Je vous confirme cette information judiciaire. Je peux vous dire que c'est le juge Renaud van Ruymbeke" qui en est saisi, a également confirmé l'avocat et trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, assurant qu'"il n'y a absolument aucune irrégularité" dans "les affaires de Jeanne" (nom du micro-parti, ndlr). "Ça ne nous inquiète absolument pas", a-t-il ajouté.

Un prêt de "600.000 euros"

"Jeanne" a été" créé fin 2010 par des proches de la présidente du FN, notamment l'ancien du GUD Frédéric Chatillon, et a aussi prêté "environ 600.000 euros" à l'association de financement de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, précise Le Monde.

"Enquêtes, informations judiciaires, perquisitions, le pouvoir socialiste ne manque pas d'imagination face à son opposition politique", a réagi Marine Le Pen mardi sur twitter. "Tout cela se terminera comme à chaque fois par un non-lieu ou une relaxe dans quelques mois, mais la calomnie aura remplie (sic) son rôle...", a-t-elle ajouté dans un second tweet.

Enquêtes, informations judiciaires, perquisitions, le pouvoir socialiste ne manque pas d'imagination face à son opposition politique. MLP
— Marine Le Pen (@MLP_officiel) April 15, 2014
Tout cela se terminera comme à chaque fois par un non lieu ou une relaxe dans quelques mois, mais la calomnie aura remplie son rôle.... MLP
— Marine Le Pen (@MLP_officiel) April 15, 2014
S.A.