BFMTV

Marine Le Pen prête à prendre sa revanche à Hénin-Beaumont

Marine Le Pen, lors d'un meeting à Reims, le 17 février dernier.

Marine Le Pen, lors d'un meeting à Reims, le 17 février dernier. - -

La présidente du FN se rend à Hénin-Beaumont ce jeudi, pour la présentation de la liste du candidat Steeve Briois. Le tout dans un contexte très favorable pour le Front national.

Il s’agit d’une étape importante dans la montée en puissance programmée du Front national, en vue des élections municipales de mars prochain. Car si Marine Le Pen n’a pas identifié les "15 villes potentiellement gagnables" par son parti, l’une d’entre elles ne laisse guère place au doute. A Hénin-Beaumont, fief de la dirigeante frontiste, le candidat Steeve Briois, par ailleurs secrétaire général du FN, est en effet donné gagnant par un récent sondage.

Pas étonnant, donc, que Marine Le Pen se déplace pour la présentation officielle de la liste, jeudi 20 février. D’autant que la dirigeante frontiste y figurera -sauf catastrophe- en position non éligible. Un soutien de poids pour Steeve Briois, mais aussi une manière d’ancrer un peu plus profondément sa candidature aux prochaines élections européennes dans le Nord-Ouest.

La gauche divisée

Après avoir échoué de peu aux élections législatives face au socialiste Philippe Kemel, Marine Le Pen est donc prête à prendre sa revanche à Hénin-Beaumont. Le déplacement de Manuel Valls aux vœux du maire PS, en janvier, semble ne pas avoir produit l’effet recherché, puisque les intentions de vote, à l’époque, donnaient encore le FN perdant d’une courte tête.

A cela, il convient d’ajouter la candidature de l’ancien maire socialiste, Gérard Dalongeville, qui a fait appel de sa condamnation à trois ans de prison ferme pour détournement de fonds publics. Divisant ainsi la gauche, cette initiative apporte en outre de l’eau au moulin du FN, dont l’argumentaire repose en partie sur la corruption présumée des dirigeants socialistes locaux. A un mois du premier tour, Marine Le Pen et Steeve Briois ont donc leur destin entre leurs mains pour conquérir une ville dont ils ne manqueront pas d’en faire un symbole.

Yann Duvert