BFMTV

Déjà 350 têtes de liste investies au FN pour les municipales

Marine Le Pen à Balma le 14 avril 2013.

Marine Le Pen à Balma le 14 avril 2013. - -

Marine Le Pen a annoncé, ce samedi, qu'un grand nombre de tête de liste pour les élections municipales de 2014 était connu au sein de son parti.

On ne perd pas de temps au Front national. Sa présidente, Marine Le Pen, a annoncé samedi que son parti avait déjà investi 350 têtes de liste pour les municipales de 2014. Elle a aussi indiqué des électeurs déçus du PS rejoignaient de plus en plus les rangs du FN.

"Nous en sommes au niveau national à 350 investitures de têtes de liste, ce qui, à un an des municipales est absolument spectaculaire, nous enregistrons sur le terrain une grande dynamique, une envie incontestable de s'investir sur le plan des élections locales", a déclaré à la presse Marine Le Pen lors d'un déplacement en Saône-et-Loire auprès de militants.

"Une poussée ininterrompue d'adhésions"

Selon elle, "depuis l'élection de François Hollande" le Front National "n'a eu de cesse d'enregistrer une poussée ininterrompue d'adhésions".

"Nous avons fait sauter le plafond historique des adhésions au Front National, nous ressentons sur le terrain une vraie envie d'entrer en politique" avec "des électeurs qui arrivent du Parti socialiste, ce qui est une nouveauté", s'est réjouie l'eurodéputée.

Elle a aussi évoqué "la suite ininterrompue d'affaires plus graves les unes que les autres, qui augmentent en gravité": "Cette semaine c'était l'ouverture d'une information judiciaire sur le financement de la campagne présidentielle de 2007, décidément il n'y a plus une seule campagne présidentielle qui ne fait pas l'objet de financement occulte" a-t-elle raillé.

A LIRE AUSSI:

>> Notre dossier spécial élections municipales de 2014

E. M. avec AFP