BFMTV

Présidentielle 2017: Jean-Luc Mélenchon annonce sa candidature

Le fondateur du Parti de Gauche, candidat en 2012, a officialisé sa candidature pour la présidentielle de 2017. Une candidature qu'il fait hors-parti.

Jean-Luc Mélenchon a annoncé ce mercredi soir sa candidature pour la présidentielle de 2017. "Le rythme s’est accéléré, après MM. Juppé, Fillon, Sarkozy, Mme Le Pen sur votre plateau a annoncé sa candidature, a expliqué le fondateur du Parti de gauche dans le 20 heures de TF1. Dans ces conditions, il faut passer à l’action, on ne peut pas rester sans voix et oui, je propose ma candidature pour l’élection présidentielle de 2017."

"Je n’aimerai pas que ce soit une espèce de jeu de pronostic cette élection, au contraire c’est une occasion formidable de dénouer les liens qui nous paralysent aujourd’hui grâce à nos bulletins de vote, pacifiquement, tranquillement démocratiquement", a-t-il expliqué.

Jean-Luc Mélenchon explique son mot d'ordre: "c'est l’intérêt général humain qui doit prévaloir aujourd’hui". Pour exemple, il cite "le changement climatique", "c'est maintenant qu’il faut changer la manière de produire, d’échanger, de consommer". Le nucléaire? "C’est le moment de sortir", assure le député européen. 

Bernie Sanders pour inspiration

Confirmant qu'il ne participera pas à une potentielle primaire à gauche, Jean-Luc Mélenchon explique que son parti ce sera ses "convictions". "J’ai des convictions et c’est le plus important et peut-être le peuple français", martèle-t-il. Rejetant le fait que la multiplication des candidatures à gauche pourrait faire perdre la gauche en 2017, il assure ne demander "la permission à personne". 

"Je le fais hors-cadre de parti, je suis ouvert à tout le monde", insiste l'eurodéputé.

Pour se préparer à cette nouvelle campagne Jean-Luc Mélenchon dit s'être inspiré de l'homme politique à la mode ces derniers temps, Bernie Sanders, candidat démocrate aux Etats-Unis devenu la coqueluche des jeunes. "Je m’inspire à ma manière de la méthode qui a été celle de M. Bernie Sanders", détaille-t-il, en ayant notamment loué "la même plateforme internet" que lui. Sur celle-ci, chaque citoyen pourra participer au débat et à l'élaboration d'un programme.

"Tout le monde peut se joindre à moi pour travailler sur le programme et agir voilà comment on traite une élection", conclut Jean-Luc Mélenchon.

J.C.