BFMTV

Mélenchon demande à la France d'accorder l'asile à Assange

Jean-Luc Mélenchon et Julian Assange à Londres, le 6 décembre 2012

Jean-Luc Mélenchon et Julian Assange à Londres, le 6 décembre 2012 - AFP - Leon Neal

Comme c'est le cas depuis des années, le chef de file de La France insoumise prend fait et cause pour le fondateur de WikiLeaks.

Ils s'étaient rencontrés à Londres il y a plus de six ans. Depuis, l'un prend systématiquement fait et cause pour l'autre. Ce jeudi, moins d'une heure après les nouvelles de l'arrestation de Julian Assange par les autorités britanniques, Jean-Luc Mélenchon a appelé officiellement l'État français à accorder l'asile politique au fondateur de WikiLeaks. 

"Depuis 2012, [Julian Assange] était protégé par l'asile politique de la république de l'Équateur, accordé par l'ancien président Rafael Correa. (...) Mais le nouveau président équatorien, aligné sur les intérêts des États-Unis, a décidé de retirer l'asile à Julian Assange", dénonce le chef de file de La France insoumise dans un communiqué envoyé aux rédactions.

"L'honneur de notre pays"

Cette demande, le député des Bouches-du-Rhône l'avait déjà formulée en février 2018. D'après Jean-Luc Mélenchon, le cybermilitant est "pourchassé par le gouvernement" américain "pour avoir révélé l'espionnage massif opéré par lui contre tous les autres gouvernements du monde, y compris ses alliés".

"Julian Assange a [agi] pour la cause de la liberté et de l'indépendance de la France en révélant des pratiques agressives contre nous. L'honneur de notre pays doit être de lui accorder l'asile politique", poursuit-il.
Jules Pecnard