BFMTV

Européennes: Zemmour explique pourquoi il a refusé de figurer sur la liste du RN

Éric Zemmour.

Éric Zemmour. - Emmanuel Dunand - AFP

Éric Zemmour a bien été approché par le Rassemblement national afin d'être candidat aux élections européennes. L'écrivain polémiste ajoute avoir été approché par le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan.

L'essayiste et polémiste Éric Zemmour a confirmé ce lundi sur RTL avoir été approché par Marine Le Pen pour rejoindre la liste du Rassemblement national aux élections européennes du 26 mai prochain. 

Plus tôt dans la journée, la présidente du RN avait nié avoir proposé à l'écrivain Éric Zemmour d'être tête de liste, mais lui avoir proposé la troisième place de la liste.

"Des proches de Marine Le Pen m’avaient proposé la tête de liste, finalement Marine Le Pen m’a proposé d’être troisième sur la liste et j’ai refusé tout ça. Voilà, c’est simple", a déclaré Éric Zemmour ce lundi sur RTL, avant d'ajouter: "Mais vous savez Marine Le Pen ne fut pas la seule, puisque Nicolas Dupont-Aignan (président de Debout la France) aussi m’a proposé d’être en troisième sur sa liste."

"Ce n'est pas mon métier"

Éric Zemmour explique à la station de radio avoir refusé "pour plusieurs raisons": "D’abord parce que je n’avais pas envie de rentrer dans cette bataille électorale, ensuite parce que ce n’est pas mon métier, que je pense que je fais un travail utile de métapolitique comme on dirait, c’est-à-dire de bataille sur les idées, les convictions et donc je pense que ça c’est très utile, et puis en plus je ne me voyais pas membre d’une boutique."

"Moi vous savez je suis pour un grand rassemblement des droites et même des populistes. Je ne cherchais pas un poste, ce n’était pas mon objet", a-t-il assuré. "Tête de liste, j'aurais davantage réfléchi", a cependant précisé Éric Zemmour à L'Express.
Jeanne Bulant avec AFP