BFMTV

Les Verts n'appellent pas à manifester le 5 mai

Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie-les Verts.

Pascal Durand, secrétaire national d’Europe Ecologie-les Verts. - -

Le secrétaire général d'Europe Ecologie-les Verts s'est désolidarisé d'Eva Joly ce jeudi. L'ex-candidate à la présidentielle appelle à manifester le 5 mai prochain aux côtés de Jean-Luc Mélenchon.

Pascal Durand se désolidarise d'Eva Joly. Le secrétaire national d’Europe Ecologie-les Verts a estimé jeudi que l'ex-candidate à la présidentielle "se met dans une position individuelle" en appelant à manifester dimanche 5 mai aux côtés de Jean-Luc Mélenchon et du Front de Gauche.

"Nous avons à l'unanimité décidé qu'il n'était pas opportun en l'état de l'appel de cette manifestation (...) d'y apporter notre soutien" a expliqué Pascal Durand dans l'émission Face aux chrétiens sur RCF, jugeant qu'"Eva Joly se met dans une démarche individuelle". "On a malheureusement l'habitude chez les écologistes de quelques personnalités qui parfois prennent leur autonomie", a-t-il regretté.

"Je dis simplement et je rappelle à Eva Joly qu'elle ne devrait pas oublier ce qu'elle a souffert au moment de la campagne présidentielle, des primaires, des prises de parole individuelles des uns et des autres par rapport à la démarche collective", a-t-ilensuite rappelé avant de s'adresser directement à Eva Joly: "Eva n'oublie pas ce qui t'a fait autant de mal".

Invité jeudi soir de Mediapart, Pascal Durand explique qu'il ne changera d'avis qu'à condition que le Front de Gauche accepte de rentrer dans le gouvernement, indique le site internet sur son compte twitter.

50 élus EELV appellent à manifester

Eva Joly n’est pourtant pas la seule écologiste à vouloir manifester aux côtés de Jean-Luc Mélenchon. Plusieurs élus EELV, dont le député Sergio Coronado, ont signé avec elle un appel à défiler défiler le 5 mai, "de la Bastille à la Nation", "pour une refondation des politiques menées par la majorité issue des élections de 2012".

Pour ces personnalités vertes, l'appartenance de leur parti au gouvernement n'est pas un obstacle à leur participation "comme militants EELV" à "l'action de rue" qui ne doit pas devenir "le monopole" du Front de Gauche.


A LIRE AUSSI: >> Eva Joly: Hollande et Ayrault ont été d'une "naïveté coupable" >> La manifestation du 5 mai de Mélenchon divise la gauche de la gauche

>> Mélenchon veut une manifestation le 5 mai pour donner un "grand coup de balai"