BFMTV

Joly : "Hollande veut combattre la finance avec un sabre de bois"

La députée européenne Eva Joly

La députée européenne Eva Joly - -

La députée européenne est déçue d'un projet de loi bancaire "qui ne mord pas", alors que François Hollande devait, selon elle, "combattre la finance".

François Hollande "a promis des choses très précises et un certain nombre de ces promesses ne sont pas tenues", a estimé jeudi Eva Joly. "Il avait promis de combattre la finance. 'L'ennemi c'était la finance'. Je pense qu'il a été élu pour cela", a estimé jeudi la député européenne, sur BFMTV, évoquant la loi bancaire. "On veut combattre la finance, on veut mettre de l'ordre, qu'elle soit au service des citoyens et non pas le contraire", mais le projet de loi tel qu'il a été déposé ne va pas dans ce sens du tout.

"Hollande a été élu grâce à mes voix"

François Hollande "veut combattre la finance avec un sabre en bois. C'est un projet qui n'a pas de dents. C'est un projet qui ne mort pas. Je pense qu'il pêche par faiblesse devant la finance", a-t-elle estimé, se disant d'autant plus déçue car, selon elle, "il a été élu notamment grâce à mes voix".

Promis par François Hollande durant la campagne présidentielle, le projet de réforme bancaire est examiné par l'Assemblée nationale depuis mardi. Les députés ont dores et déjà promis de muscler un texte jugé très éloigné des ambitions initiales.