BFMTV

Etat d'urgence: l'Assemblée Nationale opte pour le contrôle d'internet et des médias

Assemblée Nationale

Assemblée Nationale - AFP

Le gouvernement pourra dans le cadre de l'état d'urgence bloquer des sites internet et réseaux sociaux faisant l'apologie du terrorisme ou incitant à des actes terroristes, a voté jeudi l'Assemblée nationale.

Manuel Valls s'en était remis à la "sagesse" des députés sur le vote de ces amendements des radicaux de gauche et de l'UDI, qui ont été soutenus par certains socialistes.

Le projet de loi prévoyait initialement de supprimer la possibilité de mesures pour contrôler la presse et les publications de toute nature, ainsi que les émissions radiophoniques, les projections cinématographiques et les représentations théâtrales.

A.-F. L. avec AFP