BFMTV

En pleine polémique, le général de Villiers assiste au défilé du 14-Juillet

En dépit du recadrage dont il a été l'objet par le président de la République jeudi, le chef d'état-major des armées sera bien présent lors du défilé.

Le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers, assistera vendredi matin au côté du président Emmanuel Macron au défilé du 14-Juillet malgré les polémiques sur le budget de la défense, a annoncé la ministre des Armées.

"Il sera ce matin au défilé du 14-Juillet", a déclaré Florence Parly sur RTL. Le président a vertement recadré jeudi le général qui s'était insurgé devant des députés sur une réduction des moyens des armées en 2017.

Emmanuel Macron a considéré qu'il n'était "pas digne d'étaler certains débats sur la place publique" et rappelé les militaires à leur "sens du devoir et de la réserve". "Il a rappelé à certains la nécessaire discipline collective", a souligné la ministre des Armées.

La ministre confirme la hausse du budget de la défense

Emmanuel Macron a aussi annoncé une hausse du budget des Armées en 2018, après les coupes d'au moins 850 millions d'euros annoncées mardi pour cette année.

Il a aussi réaffirmé son engagement de porter l'effort de défense à 2% du produit intérieur brut (PIB) en 2025. Le budget des Armées s'élèvera alors à 50 milliards d'euros contre 32,7 milliards en 2017 et les 34,2 milliards annoncés jeudi pour l'an prochain. 

"Nous aurons en 2018 l'ensemble des moyens nécessaires à la satisfaction des engagements qui ont été pris (...) Cela veut dire 1,5 milliard de plus consacré la défense", a déclaré Florence Parly.

David Namias avec AFP