BFMTV

Syrie: la France a détruit un camp d'entraînement de Daesh, annonce Hollande

Depuis New York, le chef de l'Etat a précisé la cible des frappes aériennes: un camp d'entraînement de Daesh, à l'est du pays. Le camp en question a été "détruit dans sa totalité", selon François Hollande.

On savait depuis dimanche matin que pour la première fois, la France avait frappé en Syrie, on en sait désormais plus sur les circonstances: les frappes ont eu lieu dimanche matin sur un camp d'entraînement de Daesh proche de Deir-ez-zor, dans l'est du pays, annonce François Hollande.

"Nos forces ont atteint leurs objectifs, le camp a été en totalité détruit", affirme le chef de l'Etat depuis New York où il assiste à l'assemblée générale de l'ONU. Six avions ont été utilisés pour cette opération, qui n'a fait aucune perte civile.

Dans sa démarche, la France "discute avec tous et n'écarte personne", a encore ajouté François Hollande. Mais Paris "considère que l'avenir de la Syrie ne peut pas passer par Bachar al-Assad". D'autres frappes françaises pourront avoir lieu "dans les prochaines semaines", a encore annoncé le président français.

la rédaction avec AFP