BFMTV

Irak: la France va livrer des équipements de secours "dans les prochaines heures"

François Hollande, le 14 juillet 2014.

François Hollande, le 14 juillet 2014. - -

C'est ce qu'a indiqué le président de la République François Hollande au président du Kurdistan irakien lors d'un entretien téléphonique.

La France va "procéder dans les prochaines heures à de premières livraisons d'équipements de premier secours" en Irak, a annoncé samedi l'Elysée.

C'est ce qu'a indiqué le président François Hollande au président du Kurdistan irakien Massoud Barzani samedi, lors d'un nouvel entretien téléphonique, a précisé la présidence dans un communiqué.

Lors de cet échange, qui suivait un entretien des deux hommes jeudi, le chef de l'Etat "a réaffirmé la volonté de la France de se tenir aux côtés des populations civiles victimes des exactions continues de l'Etat islamique", déclare l'Elysée.

Il a "souligné sa détermination à mobiliser la communauté internationale et indiqué qu'il avait demandé que l'Union européenne prenne de toute urgence les mesures nécessaires afin de répondre aux besoins humanitaires immédiats".

Premières livraisons "dans les prochaines heures"

Pour sa part, la France va "procéder dans les prochaines heures à de premières livraisons d'équipements de premier secours", poursuit l'Elysée.

François Hollande a "confirmé sa volonté que la France prenne toute sa place dans un dispositif réunissant les Etats-Unis et tous les pays qui souhaiteraient s'associer afin de répondre à l'appel lancé jeudi par le Conseil de sécurité des Nations unies".

Le Conseil de sécurité a demandé à la communauté internationale de "soutenir le gouvernement irakien" face à la menace que fait peser l'avancée des jihadistes dans le nord du pays.

François Hollande a aussi exprimé à Massoud Barzani sa conviction que "la solution de la crise" frappant l'Irak est "également politique", demandant que "tout soit mis en oeuvre afin que soit constitué dans les délais les plus brefs un véritable gouvernement d'union nationale qui s'engage à répondre aux aspirations de l'ensemble de la population irakienne".

V.R. avec AFP