BFMTV

Hollande-Sarkozy: des retrouvailles sous l'image de Nelson Mandela

Nicolas Sarkozy et François Hollande lors de la cérémonie du 8-Mai à Paris, en 2012.

Nicolas Sarkozy et François Hollande lors de la cérémonie du 8-Mai à Paris, en 2012. - -

Nicolas Sarkozy sera du voyage avec François Hollande en Afrique du Sud ce mardi, à l'invitation du président de la République, pour rendre hommage à Nelson Mandela. Ce sera le premier déplacement conjoint des deux hommes, qui devraient toutefois voyager dans deux Falcon différents.

La figure charismatique de Nelson Mandela réussit jusqu'à apaiser les inimitiés de la politique française. Nicolas Sarkozy a en effet accepté l'invitation de François Hollande de se rendre à l'hommage à l'ancien président sud-africain, qui se déroulera mardi dans un stade de la banlieue de Johannesburg.

Les deux hommes n’iront pas jusqu’à partager le même vol vers l’Afrique du Sud. A priori, chaque président aura son propre Falcon: le 7x, fréquemment utilisé par l’Elysée, pour François Hollande, le 900 pour Nicolas Sarkozy.

Cette solution s'est adaptée au protocole présidentiel, peu habitué aux rencontres avec les prédécesseurs.

Les détails de l’invitation ont été épluchés par les entourages des deux hommes. Alors que Pierre Moscovici salue "un geste élégant et républicain", Pierre Charon a fait part de son soulagement de ne pas voir Nicolas Sarkozy entouré de socialistes.

"Ils ne sont pas dans le même avion et c'est mieux comme cela", a déclaré le sénateur UMP de Paris. "Voir Nicolas Sarkozy passer 11h avec toute la cohorte socialiste, cela aurait été un peu curieux…"

|||sondage|||1440

"Une courtoisie tardive mais bienvenue"

Ce geste est toutefois très apprécié par l’ancien président, selon ses proches. Marqué par ses rencontres avec Nelson Mandela, il souhaitait s’associer à l’hommage, et n’aurait pas hésité à répondre présent. 

Cette politesse entre l’ancien et l’actuel locataire élyséen tranche avec la froideur de leurs rapports depuis 2012. Une "marque de courtoisie tardive mais bienvenue", a d'ailleurs réagi l'ancien Premier ministre UMP Jean-Pierre Raffarin. Ce dernier a toutefois regretté qu'il n'y ait pas eu plus de "signaux de cette nature" à l'égard de l'ancien président depuis le début du mandat Hollande.

"C'est surtout le fait de retrouver une façon d'être correct avec son prédécesseur, ce qui n'a pas été le cas dès la cérémonie de passation des pouvoirs", a déclaré de son côté Lionel Lucca, député UMP des Alpes-Maritimes.

François Hollande et Nicolas Sarkozy se rencontreront-ils sur place? Dans ce type d’événement, peu de place à l’improvisation: les personnalités sont placées en fonction de leur rang. Nicolas Sarkozy sera probablement aux côtés des trois anciens présidents américains annoncés demain. Barack Obama voyagera lui vers l’Afrique du Sud dans le même avion que son prédécesseur, George Bush.

Emmanuel Bringuier avec Alexis Cuvillier