BFMTV

Grève du 5 décembre: Macron "calme et déterminé" face à la mobilisation, selon l'Élysée

Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse dans la cour de l'Elysée, le 11 octobre 2019

Emmanuel Macron lors d'une conférence de presse dans la cour de l'Elysée, le 11 octobre 2019 - Ludovic MARIN / AFP

L'entourage du chef de l'Etat assure qu'il entend mener la réforme des retraites "dans l'écoute et la concertation".

Discret en public sur le dossier explosif de la réforme des retraites, Emmanuel Macron n'en est pas moins actif en coulisses où il exhorte les membres du gouvernement à occuper le terrain et à "monter au front". Ce jeudi, alors que plusieurs syndicats ont appelé à la grève pour protester contre l'instauration d'un régime de retraite universel, le président de la République suit la situation depuis l'Elysée.

"Le Président de la République est calme, déterminé, attentif au respect de l’ordre public et aux désagréments subis par les Français", assure l'Elysée auprès de BFMTV. "Respectueux du droit de grève et des Français qui ont choisi d'exprimer pacifiquement leur opposition au projet", Emmanuel Macron est convaincu qu'il faut "mener ces réformes dans l'écoute et la concertation, les deux mamelles de l'acte 2 du quinquennat", ajoute cette même source.

Des annonces la semaine prochaine

Transports, écoles, hôpitaux... l'appel à la grève est largement suivi à l'occasion de ce premier jour de mobilisation. Le gouvernement joue la carte de la prudence sur la durée du mouvement qui pourrait "se prolonger ces prochains jours", a prévenu dans la matinée le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

"Le Premier ministre s’exprimera et dévoilera l’architecture de la réforme en milieu de semaine prochaine", ajoutent des sources gouvernementales auprès de BFMTV.

Mélanie Rostagnat