BFMTV

Cuba: Hollande veut doubler le nombre de bourses offertes à des étudiants cubains en France

François Hollande, lors de son discours prononcé à l'université de La Havane, à Cuba.

François Hollande, lors de son discours prononcé à l'université de La Havane, à Cuba. - BFMTV

"Il y a des liens séculaires qui unissent Cuba et la France." François Hollande a exprimé la volonté de faire "des échanges" entre les deux pays, ce lundi, depuis l'université de La Havane, l'une des nombreuses étapes prévues au programme de son déplacement historique sur l'île cubaine.

Face au poids symbolique de sa venue, le président de la République l'a assuré: il "mesure toute la portée de la visite" qu'il "effectue aujourd'hui". Soit "la première d'une chef d'Etat français, la première d'un chef d'état occidental" depuis l'annonce du dégel entre l'île et les Etats-Unis, a-t-il encore souligné.

Plus d'étudiants cubains en France

Après avoir mis en avant les liens culturels qui unissent la France et Cuba, et avant de formuler la volonté que le Français, "langue universelle", soit plus enseignée sur l'île cubaine, le locataire de l'Elysée a évoqué la mobilité estudiantine.

Regrettant qu'un trop petit nombre d'étudiants cubains sont aujourd'hui accueillis en France, soit "150", François Hollande a proposé que soit "doublé" le nombre de bourses offertes à ces derniers. Une proposition qui ne concerne que les jeunes déjà bien avancés dans leurs études, pour des "masters et des doctorats".

Une rencontre prévue avec Raul Castro

Le président français doit rencontrer lundi soir son homologue Raul Castro, qui a succédé à son frère Fidel dès 2006. La présidence cubaine donnera également un dîner officiel dans la soirée. L'Elysée a par ailleurs dit sa "disponibilité" pour un entretien avec le père de la révolution cubaine, mais celui-ci n'a pas été confirmé par La Havane.

Jé. M.