BFMTV

Climat: François Hollande aux Philippines avec Marion Cotillard et Mélanie Laurent

Le président de la République François Hollande entouré par les actrices Mélanie Laurent et Marion Cotillard

Le président de la République François Hollande entouré par les actrices Mélanie Laurent et Marion Cotillard - Johannes Eisele / Philippe Wojazer / Adrian Sanchez-Gonzalez - AFP - Montage BFMTV.com

François Hollande est arrivé à Manille, jeudi matin pour parler climat. Le chef de l'Etat, qui a proclamé sa volonté de "laisser une trace" dans l'histoire en arrachant un "accord historique sur le climat" à l'issue de la conférence mondiale organisée à Paris à la fin 2015, sera entouré de trois ministres et de deux actrices françaises.

Le climat est le nouveau sujet de prédilection de François Hollande, avec en point d'orgue la conférence mondiale organisée sur le sujet à Paris fin 2015. Et, en déplacement aux Philippines jeudi et vendredi dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, le président de la République s'est entouré de deux des actrices françaises les plus connues: Marion Cotillard et Mélanie Laurent.

Marion Cotillard devrait même lancer un "Appel de Manille" depuis le palais présidentiel philippin, pour, selon l'entourage du président français, solliciter "la mobilisation de tous en vue d'un accord à Paris".Arrivée aux Philippines, l'actrice a salué le "discours intelligent" et "réfléchi" de François Hollande. "On sent qu'il y a une vraie envie du gouvernement pour une belle réussite à Paris en décembre."

Le président déclinera son message tout au long de forums avec les milieux d'affaires et la société civile et d'entretiens avec son homologue philippin Benigno Aquino. Converti de fraîche date à l'écologie, le chef de l'Etat français a proclamé sa volonté de "laisser une trace" dans l'histoire en arrachant un "accord historique sur le climat" à l'issue de la conférence mondiale. 

Cotillard la "bonne élève", Laurent pose nue pour sauver les poissons

Mais le choix de Marion Cotillard et de Mélanie Laurent n'est pas anodin dans ce voyage. Dès 2013 au Figaro, l'interprète d'Edith Piaf confiait sa volonté de s'engager plus concrètement en faveur de l'écologie. "Je ne suis pas aussi militante que j'aimerais l'être" mais "ce qui est sûr, c'est que je suis une vraie militante dans ma vie de tous les jours, une très bonne élève".

Sur plan politique elle ajoutait: "Je suis consternée par la lenteur ambiante (...) Nous sommes très en retard. L'écologie est un sujet politique… puis cela ne l'est plus! Cela varie suivant les opportunismes de chacun".

Quant à Mélanie Laurent, elle avait posé nue en 2013 dans une campagne organisée pour protester contre la surpêche, rappelle le quotidien. 

Trois ministres avec François Hollande

Trois membres du gouvernement, Laurent Fabius (Affaires étrangères), Ségolène Royal (Ecologie) et Annick Girardin (Francophonie et Développement) accompagneront le président français aux côtés de dirigeants d'entreprises porteurs de projets "verts" (RATP, Suez environnement ou PME engagées dans des projets de centrales solaires) mais aussi de lycéens des Mureaux (Yvelines) engagés dans une simulation de négociations climatiques.

Sur l'île de Guiuan où il fera escale brièvement vendredi matin avant de regagner Paris, François Hollande constatera de visu les lourdes séquelles du super typhon Haiyan . Aux yeux de Paris, les Philippines sont un "interlocuteur privilégié" dans la perspective de la conférence de Paris, incarnant une "voix progressiste parmi des pays en développement" dont certains cultivent "une opposition nord-sud" avec les pays émetteurs de gaz à effet de serre.

Mais au-delà des enjeux environnementaux, cette visite d'Etat, explique-t-on à l'Elysée, s'inscrit dans une "politique asiatique de la France en direction de ce type de pays à fort potentiel de croissance et démographique" avant d'autres déplacements au Vietnam, en Corée du Sud ou en Chine.

S.A. avec AFP