BFMTV

Une friterie du Nord offre un sandwich pour lutter contre l'abstention

Un homme présente sa carte électorale (photo d’illustration)

Un homme présente sa carte électorale (photo d’illustration) - Philippe Huguen-AFP

Opération sandwich à Marly pour lutter contre l'abstention. Une friterie de cette commune de la banlieue de Valenciennes, dans le Nord, propose d'offrir un sandwich à toutes les personnes qui auront voté lors du second tour des élections régionales dimanche, sur présentation de leur carte électorale. Mais avis aux gourmands, la proposition ne s'adresse qu'aux électeurs de Marly.

Pour lutter contre l'abstention, certains rivalisent de créativité. Afin d'inciter ses clients à aller voter lors du second tour des élections régionales dimanche, une friterie de Marly, dans le Nord, propose d'offrir un sandwich à tous ceux qui iront glisser leur bulletin dans l'urne, carte électorale tamponnée du jour à l'appui.

L'opération sandwich a été annoncée sur la page Facebook du snack, qui se trouve dans la banlieue de Valenciennes. "Dimanche 13 décembre 2015, un sandwich au choix sera offert pour les habitants de Marly sous présentation de la carte électorale. Partagez un maximum." "Belle initiative", "bravo à vous", ont commenté certains internautes qui saluent la proposition.

"Eveiller la conscience civique"

Les deux co-gérants du fast-food Ô Délice, qui ont repris l'établissement il y a un an, souhaitent ainsi "éveiller la conscience civique", ont-ils expliqué à La Voix du Nord. "On n'est pas là pour faire de la politique, ont-ils déclaré au micro de France bleu. Juste une personne qui se renseigne ou qui aille voter et on aurait gagné."

À travers cette opération, "on cible les jeunes, parce qu’ils sont à côté de la plaque, a ajouté l'un des deux restaurateurs au quotidien régional. Je les connais. Ils n'ont aucune implication pour les régionales. Ils ne comprennent même pas ce que c'est." S'il ne donne aucune consigne de vote, à titre personnel, le jeune homme âgé de 26 ans fils d'un père marocain et d'une mère française "n'ira pas voter Marine Le Pen".

Un kilo de fruits et légumes

"Les gens n'arrêtent pas de se plaindre, mais si les choses se passent mal, c'est aussi en raison de leur passivité. Je m'attends pas à ce que les hommes politiques changent le monde, mais il faut prendre position, c'est important, pour au moins limiter la casse", a-t-il indiqué. Lors du premier tour, l'abstention s'est élevée à plus de 51% dans la commune.

D'autres initiatives de ce genre ont fleuri ces derniers jours. Un primeur d'un marché couvert de Nancy a proposé d'offrir un kilo de fruits ou légumes aux personnes qui présenteront leur carte d'électeurs attestant qu'ils ont, bel et bien, voté.

C.H.A.