BFMTV

Régionales: Mélenchon prédit que Dupond-Moretti "va se faire plier" dans les Hauts-de-France

Invité ce dimanche de BFM Politique, le chef de file de la France Insoumise a égratigné la candidature surprise du garde des Sceaux pour les régionales dans le Pas-de-Calais.

Les réactions s'enchaînent après la candidature surprise d'Éric Dupond-Moretti dans la course aux régionales, dans le département du Pas-de-Calais, dans les Hauts-de-France. Après les railleries du Rassemblement national, et notamment de la présidente du parti Marine Le Pen, c'est au tour de Jean-Luc Mélenchon de taper sur le garde des Sceaux.

"Il va se faire plier parce qu'il représente un peu tout ce que les gens détestent: les avocats forts en gueule, le bavard, injurieux de Paris. Dans le Pas-de-Calais, nous avons affaire au peuple travailleur, qui est usé de malheur et de souffrance, d'entreprises qui ferment, d'emplois perdus. Voir cet homme venir comme il le fait, je pense que ça exaspèrera davantage qu'autre chose", estime le chef de file de la France Insoumise, invité de BFM Politique ce dimanche.

"Hommes de pacotille"

"J'avais moi-même été dans la circonscription de Madame Le Pen, elle m'avait battu au premier tour [en 2012, NDLR] et les socialistes avaient fait élire un brillant combattant qui a ensuite disparu dans le décor et n'a plus jamais rien fait", a-t-il estimé.

Et de conclure: "Il ne faut pas faire confiance aux hommes de pacotille dans la lutte aussi sévère qui nous oppose au Front national parce que nous avons affaire à un parti déterminé."

Éric Dupond-Moretti a annoncé sa candidature dans les Hauts-de-France, dans un entretien dans la Voix du Nord, affirmant ne pas souhaiter "que cette terre file entre les mains du RN". Lors de son premier déplacement de campagne, samedi, il a ainsi multiplié les attaques envers la présidente du Rassemblement national et de son parti en général.

Fanny Rocher