BFMTV

Régionales en PACA: après l'accord avec LaREM, Jacob retire à Muselier son investiture LR

Le président de LR Christian Jacob présente ses voeux à la presse le 13 janvier 2021 à Paris

Le président de LR Christian Jacob présente ses voeux à la presse le 13 janvier 2021 à Paris - ALAIN JOCARD © 2019 AFP

Dans un communiqué, le président du parti Les Républicains fustige le "cynisme" du président sortant de la région, qui a conclu une alliance avec la macronie à plus d'un mois du premier tour.

La main de Christian Jacob n'a pas tremblé. Le président sortant de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Renaud Muselier, "ne pourra pas bénéficier de l'investiture LR" aux élections régionales de juin. Le patron de LR en a fait l'annonce ce dimanche dans un communiqué, jour de conclusion d'une alliance entre Renaud Muselier et La République en marche, révélée par Le Journal du Dimanche.

"Après l’annonce des petites manœuvres électorales en PACA par Monsieur Castex, Renaud Muselier, conformément aux règles des Républicains qui imposent qu’il n’y ait aucun accord de 1er tour avec LREM, ne pourra pas bénéficier de l’investiture LR", peut-on lire dans le communiqué.

Candidature dissidente?

Le député de Seine-et-Marne enchaîne en tançant vertement son ancien collègue du gouvernement Raffarin. "La peur de perdre des uns, ajouté au cynisme des autres, n’a jamais fondé une ligne politique. Le premier tour doit être celui de la clarté et de la fidélité à ses convictions, ses engagements et ses alliés naturels", estime Christian Jacob.

Désormais, toute la question pour Les Républicains sera de savoir si, au-delà du retrait de l'investiture de Renaud Muselier, le parti décide d'en investir un autre en catastrophe. Un tel scénario comporterait toutefois un risque important: celui de diviser l'électorat de la droite et du centre en PACA, au profit de Thierry Mariani, le transfuge de LR devenu tête de liste du Rassemblement national.

Jules Pecnard Journaliste BFMTV