BFMTV

Les Républicains remportent sept régions, le PS cinq

-

- - AFP

Après un premier tour historique, le Front national ne passe pas la seconde manche des élections régionales. Le parti de Marine Le Pen ne remporte aucune région. Les Républicains remportent eux sept régions et le PS cinq.

La progression spectaculaire du Front national s'arrête au second tour des élections régionales. Le mouvement de Marine Le Pen ne remporte aucune région, avec des défaites symboliques comme celles de la patronne du FN dans le Nord-Pas-de-Calais-Picardie ou celle de sa nièce en Paca.

De son côté, la droite remporte sept régions métropolitaines: Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Provence-Alpes-Cote-d'Azur, Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays-de-la-Loire, Normandie et Ile-de-France. Elle a aussi conservé la Réunion. 

Le PS limite la casse

Région hautement symbolique, l'Île-de-France revient donc à la droite après dix-sept de gestion par la gauche. Une belle prise pour le tableau de chasse de Les Républicains, où Valérie Pécresse menait une campagne face au président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone. 

Malgré ses victoires, un débat va avoir lieu au sein du parti de droite après ces élections. Pour Bruno Le Maire, les Français attendent "une autre politique" et "des visages nouveaux, y compris à droite". Quant à la numéro 2 du parti, Nathalie Kosciusko-Morizet, elle a de nouveau critiqué le "ni PS ni FN" porté par Nicolas Sarkozy. 

Le Parti socialiste limite quant à lui la déroute annoncé et remporte au moins cinq régions : Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Bretagne, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté.

La Corse, détenue par la gauche, tombe dans l'escarcelle de la liste autonomiste de Gilles Simeoni. 

>> Voir tous les résultats. 

I. V.