BFMTV

Les Alpes-du-Sud défavorisées? Mariani dénonce une différence de traitement, Muselier se défend

Renaud Muselier et Thierry Mariani le 24 juin 2021

Renaud Muselier et Thierry Mariani le 24 juin 2021 - BFMTV

Le candidat soutenu par le RN a dénoncé ce jeudi, lors du débat organisé sur BFMTV et BFM DICI, face à Renaud Muselier une différence de traitement entre les départements ruraux et la façade méditerranéenne.

Pour Thierry Mariani, le littoral en Paca est favorisé par rapport aux territoires ruraux. Le candidat soutenu par le RN pour les élections régionales, a affirmé ce jeudi, lors du débat du second tour organisé par BFMTV-RMC et BFM DICI, qu'il existait une inéquité de traitement entre les différents départements de la région.

"Il n'y a pas d'équilibre des territoires quand on voit la manière dont certains département ruraux sont traités par rapport à la façade méditerranéenne", a tancé le candidat arrivé en tête dimanche au soir du premier tour du scrutin.

Et de citer en exemple la répartition des CRET (contrats régionaux d'équilibre territorial): "le Vaucluse touche deux fois moins que l'agglomération de Nice".

"Si on les avait maltraités, le résultat ne serait pas là"

"C'est faux", lui a répondu Renaud Muselier, président sortant de Provence-Alpes-Côte d'Azur. "Il y a une équité territoire, j'y tiens tout particulièrement", a-t-il martelé, mettant en avant le soutien apporté "grosso modo par tous les maires de la région" pour cette élection.

Répliquant à Thierry Mariani, le candidat LR s'est attardé sur la situation des "petits départements" des Hauts-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence avec ses "150.000 habitants".

"Nous avons mis 100 millions d'euros pour les espaces valléens et les stations de ski. Nous les avons aidé dans la totalité de la crise", a rappelé Renaud Muselier qui voit dans les résultats du premier tour la reconnaissance de son action.

"On a fait +13 points dans ces départements" dimanche par rapport aux résultats du scrutin de 2015. "Si on les avait maltraités, je pense que le résultat ne serait pas là", a estimé le président sortant de Paca.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions