BFMTV
Présidentielle

SONDAGE BFMTV - Présidentielle: pour 61% des Français, le programme de Macron ne permettra pas d'améliorer leur quotidien

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron - AFP

D'après notre nouveau sondage Opinion 2022 réalisé par l'institut Elabe, une majorité de Français jugent négativement le programme présenté par le président-candidat jeudi dernier.

Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote au premier tour de la présidentielle, mais son programme ne séduit pas, hormis dans son électorat. C'est ce que montre notre nouveau sondage Opinion 2022 réalisé par l'institut Elabe, pour BFMTV, publié ce mardi.

Un programme qui ne correspond pas aux attentes des Français, pour 61% d'entre eux

66% des personnes interrogées jugent ainsi que le programme du président-candidat, présenté jeudi lors d'une longue conférence de presse, n'est ni novateur, ni innovant. 61% d'entre eux - dont 92% d'électeurs d'Eric Zemmour, 78% de Marine Le Pen, 76% de Jean-Luc Mélenchon et 72% de Valérie Pécresse au premier tour - considèrent par ailleurs que les propositions d'Emmanuel Macron ne correspondent pas aux attentes des Français et ne permettront pas d'améliorer leur quotidien.

Les opinons sur les propositions d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV
Les opinons sur les propositions d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV © Elabe

Du côté économique, 56% d'entre eux estiment que son programme n'améliorera pas la situation de la France, et 52% estiment qu'il ne permettra pas de renforcer le pays face à des crises mondiales majeures comme le Covid-19 ou la guerre en Ukraine. 51% des personnes interrogées pensent enfin que son programme n'est pas réaliste.

Le réforme des retraite rejetée, le reste des mesures approuvées

Pour le détail de son programme, à l'exception de la retraite à 65 ans qui est rejetée (69% des sondés y sont opposés), les mesures proposées par Emmanuel Macron, notamment celles en faveur du pouvoir d'achat, sont majoritairement soutenues par l'ensemble des électorats.

Le regard sur le programme d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV
Le regard sur le programme d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV © Elabe

92% des Français sont par exemple favorables au recrutement de 50.000 infirmiers et aides-soignants dans les Ehpad, 88% pour relever le montant du minimum retraite à 1100 euros, 84% pour exonérer de taxes les successions jusqu'à 150.000 euros par enfant. La proposition controversée sur la réforme RSA est quant à elle approuvée par 72% des personnes interrogées.

Le regard sur le programme d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV
Le regard sur le programme d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV © Elabe

Macron, "ni de gauche, ni de droite"

Quant à l'orientation politique de ses propositions, 50% des Français considèrent que le programme d’Emmanuel Macron n'est "ni de gauche ni de droite". 43% estiment qu'il est "plus proche des idées de droite", notamment chez les électeurs de gauche (69% potentiels électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 60% Yannick Jadot).

Les orientations politiques du programme d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV
Les orientations politiques du programme d'Emmanuel Macron, d'après notre sondage Opinion 2022 d'Elabe, pour BFMTV © Elabe

Seulement 7% des Français estiment qu'Emmanuel Macron est "plus proche des idées de gauche".

Échantillon de 1551 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, dont 1450 inscrits sur les listes électorales. Interrogation par Internet les 20 et 21 mars 2022.

La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, région de résidence et catégorie d’agglomération.

Pour les questions d’intention de vote, seules les personnes inscrites sur les listes électorales et ayant l’intention d’aller voter sont prises en compte. Pour les questions d’opinion, l’ensemble de l’échantillon est pris en compte. Marge d’erreur comprise entre 1,1 et 3,1 points de pourcentage.

Fanny Rocher