BFMTV

Présidentielle : les promesses économiques de Sarkozy

-

- - -

L'économie a toujours occupé une grande place dans le programme de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2007. Beaucoup de promesses ont été faites avant et après son élection. Bilan des promesses tenues et des autres.

La réforme des retraites est l’une des mesures phares de ce quinquennat. Sa mise en œuvre a même été accélérée en 2011. Même chose pour la réforme des universités, dont le bilan est plutôt positif.

Travailler plus pour gagner plus, l’un des slogans de la campagne présidentielle est à l’origine de la défiscalisation des heures supplémentaires. Tout comme la suppression de la taxe professionnelle, ou bien encore le crédit impôt recherche.

La TVA dans la restauration a bien été baissée. Et si le taux réduit a été relevé de 5,5% à 7%, le président de la République n’est pas revenu sur l’un de ses engagements.

Mais toutes les promesses n’ont pas été tenues. Adopté dans un premier temps, le bouclier fiscal a finalement été supprimé l’été dernier. Il devenait difficile dans un contexte de crise de faire des chèques de plusieurs millions d’euros à quelques personnalités.

A revoir aussi la déduction des intérêts d’emprunt. Nicolas Sarkozy avait pourtant promis une France avec 70% de propriétaires. Il s’était également engagé à supprimer les parachutes dorés.

Autre promesse du candidat Sarkozy en 2007, s’attaquer à la dette et au chômage. Deux crises plus tard, le déficit et le chômage ont progressé. Et contrairement à ce qu’il avait promis, deux plans d’austérité ont été mis en œuvre. Le contrat de travail unique, lui n’existe toujours pas. Au final, donc, une dizaine de promesses tenues, et autant passées aux oubliettes.